• LE PROTOCOLE

Afin que vous puissiez positionner la machine testée, nous avons pioché quelques benchmarks dans nos protocoles. Ainsi, avant que nous ayons une base de données fournie, il sera facile de comparer les machines selon le processeur utilisé et la carte graphique installée, aux modèles que vous avez déjà vu passer par le Comptoir, dans nos rubriques consacrées aux tests CPU ou GPU.

 

La première partie de notre dossier est réalisée en deux temps. Nous commençons par faire l'environnement de la machine. Est-ce que ça chauffe ? Est-ce que ça fait du bruit ? Pour cela, nous mesurerons les températures au repos puis selon trois scénarios de travail : multitâche léger, jeux et charge lourde. Vous aurez ainsi quatre données de températures et de nuisances sonores.

 

Dans un second temps, nous réaliserons une première série de tests en utilisant des benchmarks synthétiques. Tout cela est ensuite complété par des cas pratiques en applicatif et en jeux. Nous n'oublierons pas de passer par Linux en faisant abstraction de l'urticaire que cela peut provoquer. La suite de logiciels que nous utilisons est celle-ci :

 

• 3DMark 10 - 2.11.6866

• PCMark 10 - 2.1.2177

• 7Zip - 19.00

• VeraCrypt - 1.23 hotfix 2

• After Effects CC - 16.1.2

• Vegas Pro - 16.0.0.361

• Lightroom Classic - 8.3

• Handbrake - 1.2.2

• Visual Studio 2019 - 16.1.3

• GCC - 8.2

• Linux - 4.15.0

• Tensor Flow - 1.13

• OCCT - 4.5.1

• Apex Legends à jour

• Battlefield V à jour

• DOTA 2 à jour

 

Bien entendu, nous utilisons les dernières versions disponibles pour chaque logiciel, Windows 10 Pro (1903) 64-Bit et tous les pilotes, carte mère et graphiques, à jour. Le protocole complet est disponible ici, dans sa version la plus récente. 

 

• Température, nuisances sonores et consommation

Commençons par le commencement ! Ici vous trouverez tout ce qui concerne le bruit, les températures et la consommation des machines testées. PC allumé, après 30 minutes de repos, nous effectuons le relevé de référence : température du CPU et du GPU, nuisances sonores et consommation à la prise. Ensuite, nous relevons les mêmes informations pendant une petite session multitâches, puis en jeu (BF V, QHD Ultra, Tirailleur) et enfin pendant une charge OCCT en mode "Alimentation". Un relevé infrarouge est également réalisé pendant cette dernière tâche. Voici les résultats :

 

 

Nous avions un petit peu peur des capacités de refroidissement du One A100 vu son faible encombrement et la machine de guerre qu'il transporte. Il faut avoue que la solution adoptée par Corsair fonctionne et permet au PC de fonctionner correctement quelle que soit la charge imposée.

 

Le processeur chauffe le plus. Au repos la température semble élevée, mais il faut dire que la ventilation ne tourne pas, ou très peu dans ces conditions. Lors d'une charge modérée ou en période de jeu, les températures grimpent et son ici de l'ordre de 55°C de Delta. La charge lourde et la plus contraignante dans cette machine qui dépassera allègrement les 80°C lorsque vous lui demanderez toute sa puissance. Du côté du GPU on est plutôt bien. La RTX 2080 Ti aime beaucoup le watercooling et n'excédera pas les 35°C de delta lorsqu'elle est fortement sollicitée.

 

La bonne surprise reste du côté des nuisances sonores, puisque la machine est parfaitement inaudible au repos. La ventilation s'active quand on commence à titiller les Ryzen 9 3950X, mais nous restons dans un gap plus qu'acceptable. Il faudra une bonne session de jeu pour rendre la machine bien audible, avec près de 48 dB mesurés lorsque toute la ventilation s'active (GPU, boîtier et alimentation). Nous relevons ensuite un peu moins de 52 dB lorsque la charge est importante et sur une période prolongée.

 

Enfin, la consommation reste raisonnable du moment que vous ne chargez pas la mule. En jeu, nous frôlerons les 390W, alors qu'il sera question d'une consommation de près de 440W sur une charge lourde soutenue.

 

• Le stockage

En ce qui concerne le stockage, nous testons la ou les unités livrées. Nous utilisons un lot de neuf fichiers d'un Go chacun que nous transférons depuis un SSD de stockage vers les unités installées, puis en sens inverse. Nous réalisons ensuite un relevé avec CrystalDiskMark sur chacun des disques durs. Voici les résultats :

 

 

La carte mère embarquée supporte le PCIe 4.0 et libère donc le Force MP600. La passe de benchmark permet de grimper jusqu'à près de 5000 Mo/s en lecture, en tout cas pas loin. Nous dépassons ensuite les 4000 Mo/s en écriture. En pratique par contre nous sommes loin du compte. Le disque dur secondaire briderait les performances, c'est pourquoi nous effectuons le transfert depuis un MP500 NVMe en USB-C.  Et le résultat est moins reluisant. Nous pouvons écrire sur le SSD à un peu plus de 1200 Mo/s, alors que la lecture se fera à "seulement" 585 Mo/s.

 

Il est étonnant de voir un disque mécanique sur une telle machine. C'est pourtant le choix qu'a fait Corsair en y installant un Seagate Barracuda 2.5" de 2 To, avec un cache de 128 Mo. Les résultats sur le benchmark sont ridicules faces aux SSD PCIe 4.0 et ne dépasseront pas les 138 Mo/s dans les deux sens. Par contre on moulinera un peu plus vite grâce au SSD NVMe de destination. L'écriture atteindra les 180 Mo/s, tandis que la lecture se fera 4 fois plus vite qu'en benchmark. C'est pas mal, mais un SSD de gros volume aurait été vraiment appréciable.

 

• Un petit coup de benchmarks avant de passer à la pratique

Partons un instant du côté des benchmarks 3DMark et PCMark 10. On lance une passe de chacun des benchmarks afin de positionner la machine testée dans un classement, lorsque le panel sera un peu plus fourni. Voilà ce qui ressort pour le modèle du jour :

 

 

Y a-t-il besoin de commenter les résultats obtenus ici ? Ce sont tout simplement les meilleurs que nous ayons obtenus jusque là. Il faut dire que le One A100 est lourdement armé. Il est taillé pour tout, puisqu'à l'aise partout. Le jeu ? Même pas peur ! Le multimédia, la prod ? Bagatelle ! Les ressources dont dispose le mini PC de Corsair sont énormes pour le commun des mortels !



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !