• verdict

bequiet! Silent Base 601 Window [cliquer pour agrandir]Il est temps de statuer sur le sort de ce modèle que nous propose aujourd'hui bequiet!. Alors simple lifting pour un Silent Base 600 vieillissant ou nouvelle référence à part entière ? On peut vous répondre :

 

Design et finition

À n'en point douter, l'esprit du Silent Base 600 plane au-dessus de ce modèle. Le Silent Base 601 offre désormais un design au goût du jour pour cette référence phare de la marque allemande. La façade plus jeune perd logiquement les supports ODD peu plébiscités par les marques depuis quelques mois déjà. L'aspect général rappelle bien l'ancien, mais il apporte cette touche d'aujourd'hui. La référence que nous testons sera réservée aux adeptes de la discrétion. Bien qu'arborant un liseré orangé sur la façade, le boîtier reste sobre. L'impression sera accentuée si vous le choisissez en noir ou en argenté. Si la finition reste exemplaire à l'extérieur, le boîtier ne souffrant d'aucun défaut d'ajustement ou de couleur, elle sera perfectible à l'intérieur. Il n'est pas question de critiquer ici le boulot fait par la firme allemande, juste de souligner le fait qu'elle ne livrera pas les caches sur les emplacements 3.5" vacants comme c'est le cas sur la version Window du 601. C'est un détail direz-vous, mais il peut avoir son importance si vous êtes maniaque !

 

L'équipement alors ? 

La modernité ici ne résidera que dans le design. N'espérez pas retrouver de la connectique récente sur le front panel par exemple. On se contentera d'un port USB 2.0 et de deux ports USB 3.0 en façade. Pas d'USB Type-C ou de norme 3.1 gen.2 qui garantirait un support des nouvelles normes VR par exemple. C'est là le seul bémol. Sinon, le boîtier reste bien équipé avec suffisamment de supports de stockage pour se faire plaisir, des filtres à poussière de qualité sur les parties les plus exposées, un cadre amovible pour l'installation de ventilateurs supplémentaires sur le dessus, un intérieur (enfin!) compartimenté, deux excellents Pure Wings 2 de 140 mm et un revêtement phonique épais et efficace. Pour ceux qui aiment succomber à la mode, bequiet! propose un modèle équipé d'un panneau en verre trempé, mais ce sera tout ! N'espérez pas de RGB ici, il n'en est pas question pour l'heure.

 

Et le vieux il s'en sort mieux ?

En ce qui concerne les performances, il faut garder à l'esprit que le Silent Base 601 est un boîtier qui est destiné à un public qui aime chasser le moindre bruit gênant. Au niveau des nuisances sonores, ce modèle se comporte comme on est en droit de l'attendre d'un boîtier orienté silence. Il aura par contre "du mal" à contenir une configuration trop bruyante en même temps que ses ventilateurs soufflent à fond. Les nuisances relevées restent sous un seuil plus qu'acceptable à pleine vitesse, mais en retrait par rapport à l'ancienne référence. La régulation permet de rendre le boîtier inaudible s'il n'est pas sollicité de façon intensive.

 

conclusion silent base 601La hausse du bruit mesuré s'accompagne heureusement d'un gain au niveau des températures sur ce modèle ; le compartiment et les deux 140 mm aidant bien. Nous mesurons ainsi une baisse de près de 5°C sur le processeur et plus de 13°C sur le GPU lorsque la soufflerie est au maximum de ses capacités. Par contre l'avantage est en faveur du Silent Base 600 sur le processeur lorsque l'on régule la ventilation du petit nouveau. La perte est de 9°C ici et cela s'expliquera par le fait que le 600 possédait un ventilateur de 120 mm plus rapide et un régulateur à deux positions. Régulé en mode intermédiaire, le Silent Base 601 n'en sera que plus à l'aise.

 

Un prix qui varie peu

Avec cette cure de rajeunissement et l'utilisation de verre trempé sur la référence, le Silent Base 601 ne prend pas cher sur la facture. Il faudra compter 119.90€ pour un modèle dépourvu de panneau vitré et des caches internes, contre 129.90€ pour la version m'as-tu-vu. C'est donc ici 10€ de plus que le Silent Base 600 "classique" ou encore 5€ de plus pour la version vitrée à leur sortie. On trouvera dans cette gamme de prix des modèles redoutables comme le Define R6 chez Fractal Design ou encore le P110 Silent de chez Antec, et d'autres encore.

 

comptoir 5starsNous pouvons l'affirmer, le Silent Base 601 est un modèle à part entière avec son identité et son caractère. Il ne peut cependant pas renier son lien de parenté. Fortement inspiré du 600, le nouveau modèle arbore un design plus moderne et à jour. Il perd quelques plumes, comme les baies ODD, au profit de plus d'espace à l'intérieur. Le gabarit change justement puisque ce boîtier est plus volumineux. L'agencement interne prend un coup de jeune lui aussi avec un intérieur compartimenté pour une meilleure canalisation du flux d'air. Les performances du modèle sont en adéquation avec ce que l'on peut exiger. On notera par contre qu'il est tantôt meilleur que l'ancien tantôt à la traine sur certains points. Mais globalement les performances restent très bonnes ici. Du côté de l'équipement, nous avions noté l'absence d'une connectique plus à jour, notamment sur l'USB Type-C ou la norme 3.1 Gen2. L'engin manque également de finition à l'intérieur comme ce fût évoqué plus haut. Pour le reste, le modèle reste dans la norme haute de ce qui se fait dans cette gamme de prix. Et en parlant de prix, le boîtier en prend ! Annoncé à 119.90€ pour la version testée aujourd'hui et 129.90€ pour le modèle vitré, il se situe dans le haut du segment milieu de gamme, avec en embuscade quelques modèles toujours dans la course. Au terme de notre entrevue, nous accorderons tout de même nos cinq étoiles au Silent Base 601 de bequiet! qui malgré un prix un peu élevé se montre tout à fait apte à supporter une configuration de compèt' tout en maintenant une ambiance sonore raisonnable. Il saura aussi se la raconter en version Window !

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 




Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !