• VERDICt

Le boîtier en situation [cliquer pour agrandir]Nous en avons terminé avec ce petit modèle très plaisant à voir, très sympa à manipuler signé Corsair, mais qui nous laisse un peu sur notre faim. Explications :

 

Un vrai Crystal

La filiation est là : des panneaux de verre aux quatre coins du boîtier (trois en fait), des ventilateurs qui éclairent la configuration et un équipement correct. Le Crystal 280X reprend les atours de ses ainés, dont le magnifique Crystal 570X que nous avions testé fin 2016 (autant dire il y a une éternité dans notre milieu). Corsair nous offre une nouvelle fois un modèle sobre, élégant et très soigné dans l'assemblage et le choix des matériaux. Là-dessus, rien à dire, c'est un objet précieux.

 

Corsair parie sur un modèle à double compartiment, comme c'était le cas sur le Carbide Air 240. Ce choix devrait garantir un bon brassage de l'air côté carte-mère. Le reste du châssis servira à isoler du chaud bloc d'alimentation et unités de stockage. En retirant ces éléments de sous le boîtier, on libère ainsi de quoi installer de la ventilation additionnelle ou du watercooling. Malgré sa petite taille, le Crystal 280X est capable de recevoir jusqu'à six ventilateurs de 140 mm.

 

L'équipement, tout juste correct !

Le Crystal 280X utilise une base de châssis éprouvé et un système de double compartiment qui permet d'agencer proprement l'intérieur. Il débarque avec des ports USB à la norme 3.1, mais toujours de Type-A. Ils sont au nombre de deux sur le front panel et c'est tout. 2018 étant bien entamé, nous aurions aimé voir sur ce modèle haut gamme de l'USB Type-C par exemple, mais à la décharge de Corsair, les références de carte-mère équipées d'un header compatible ne sont pas encore légion.

 

Dans le châssis, nous trouverons suffisamment de place pour le stockage (mais pas de baie ODD). Les supports sont au nombre de cinq avec deux emplacements réservés aux unités de 3.5" et trois emplacements pour les SSD (2.5"). Pour le bonheur des moins berger d'entre nous, le châssis est intégralement filtré par des grilles alvéolées et aimantées comme le fait souvent Corsair. En ce qui concerne la ventilation, nous trouverons deux Corsair LL120 RGB dans la version que nous testons, remplacés par des SP120 sur la version non RGB. Le bundle n'offre rien de plus que de la visserie et de quoi fixer les câbles qui traînent.

 

Corsair Crystal 280X

Des performances à améliorer

Nous avons vu dans un premier temps que le boîtier se révèle assez bruyant à pleine vitesse. En plus de deux ventilateurs pas très discrets, il laisse échapper le bruit que génèreront les éléments que vous installerez à l'intérieur. C'est assez dommage pour ce modèle compact et propre que l'on n'aura pas honte d'exposer. La régulation est obligatoire selon nous, il faudra y travailler. Choisir soigneusement ses composants est primordial si l'on ne veut pas ajouter de gênants décibels supplémentaires.

 

En ce qui concerne les capacités de refroidissement du Crystal 280X, elles ne sont pas en corrélation avec le niveau de bruit mesuré en premier lieu. Les LL120 RGB sont bruyants, mais ne brassent pas suffisamment d'air frais pour garantir un niveau de température correct lors des phases de forte sollicitation. La régulation est ensuite fatale pour notre processeur ici. La faute revient principalement au ventilateur placé en extraction, qui ne parvient pas à faire correctement son travail. Les parois de verre empêchent les ventilateurs de brasser l'air de façon optimale. Retirer le panneau du dessus nous permet de gagner environ 10°C sur le processeur et 5°C sur notre vieille HD5770. Bref, un travail supplémentaire est à prévoir sur l'aération si ce modèle vous plait.

 

Haut de gamme !

Si le tarif indiqué pour le modèle standard de Crystal 280X semble acceptable, bien qu'un peu élevé par rapport à ce que propose la concurrence, celui de la version RGB fait bien mal au porte-feuille. Comptez alors 175€ pour un petit boîtier dont les performances d'origine ne sont pas les meilleures. La pilule passerait mieux avec un troisième LL120 RGB. La concurrence se place bien, elle, et ça fera beaucoup de mal au nouveau venu !

 

comptoir 3starsUne nouvelle fois Corsair nous livre un produit particulièrement bien soigné côté design et finition. Le petit dernier de la série Crystal est propre, sobre et tout en transparence. Aucun élément ne souffre de défaut, tant sur la qualité des matériaux utilisés que sur l'ajustement des pièces. Nous ne pouvons pas lui reprocher cela. Par contre, les performances ne sont pas à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un modèle de ce standing. Nous l'avons vu, à pleine vitesse les températures sont élevées et c'est la panique si on régule la soufflerie pendant la charge. Le design du boîtier n'est pas innocent dans ce résultat. Nous avons fait l'expérience, et retirer simplement le panneau en verre du dessus permet d'évacuer plus de chaleur et de réduire de 15% le résultat sur le processeur. Notre modèle RGB est livré avec deux splendides LL120 RGB de la marque (et le Lightning Node Pro qui va bien). L'effet est garanti si vous aimez les lumières et les couleurs. Malheureusement, les ventilateurs se montrent assez bruyants en marche et nécessitent un bon tour de régularisation si l'on ne veut pas se lasser rapidement de ce modèle pourtant très séduisant. Concernant le prix maintenant, nous savions que les références de la série Crystal n'étaient pas des modèles bon marché. Cependant, la version RGB du Crystal 280X dépasse un peu les limites du raisonnable. Annoncée à un poil moins de 175€, difficile de justifier ce prix uniquement par la qualité de fabrication. Ni les résultats ni l'équipement ne rendront la facture plus légère à digérer. À ce niveau de prix, nous serions moins regardants si au moins un troisième ventilateur était livré d'origine. La version sans les LL120 RGB est un peu plus raisonnable côté prix, il faut juste s'assurer de l’efficacité des SP120 dans ce modèle. À l'issue de notre dossier, nous gratifions tout de même le Corsair Crystal 280X de 3 étoiles Comptoiresques pour sa qualité de fabrication et la beauté de son design. Des performances plus honorables et un niveau sonore moins élevé, ainsi qu'un prix plus raisonnable lui auraient couté moins cher sur notre banc de test.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 



Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !