En dépit des tendances avec le minage en général et l'humeur sur le marché des cryptomonnaies, la quête pour les jetons continue malgré tout, et les fabricants trop heureux de pouvoir contribuer et empocher quelques sous de plus au passage ne se font évidemment pas prier pour vendre leurs outils aux fermiers 2.0. Pour les mineurs de Chia, apparu en fanfare début mai, mais bien retombé depuis, cet outil est le SSD et le disque dur. On rappelle que le minage de Chia consiste grosso modo à planter des parcelles sur un support de stockage, de préférence sur un SSD pouvant réaliser l'opération rapidement et efficacement, pour ensuite de transférer le fruit de son travail vers un gros disque dur à plateau. 

Le hic, c'est que ça zigouille même les meilleurs des SSD mainstream à vitesse grand V, dont l'endurance n'a pas été pensée pour ce genre de délire moderne. Toutefois, certains fabricants ayant flairé le bon filon, ils ont pour certain changé les politiques de garanties de leur SSD « standards » (notamment en abaissant le TBW) afin de rendre leur usage inintéressant, puis introduit des modèles spécifiques adaptés au minage de Chia. TeamGroup avait ouvert la voie avec ses T-Create Expert, dont l'endurance du meilleur modèle atteint les 12 000 To, tandis que Sabrent a suivi le mouvement avec ses PlotRipper (Pro), avec des endurances de 10 000 à 54 000 To grâce à une parade avec l'overprovisionning sur des SSD de très grandes capacités.

 

pny ssd serie lx 2030 3030 chia plotting

 

Dans les pas de Sabrent et TeamGroup, PNY rejoint aujourd'hui le groupe des fabricants de SSD avec des SSD NVMe M.2 2280 conçus spécifiquement pour Chia. Chez PNY, ils se nomment LX2030 (dispo en 2 To) et LX3030 (1 To et 2 To, au choix). Le premier proposera une endurance de 10 000 To, tandis que le second jumellera celles des PlotRipper Pro, à savoir une endurance de 54 000 To pour la version 2 To et 27 000 pour le modèle 1 To, suggérant l'emploi d'un matériel et d'un micrologiciel parfaitement identiques.

Néanmoins, une fois n'est pas coutume, la fiche technique officielle des SSD ne nous apprend absolument rien sur le contrôleur et la NAND qui ont été utilisés. Mais on penchera en faveur d'une puce de chez Phison avec de la NAND FortisMax de chez Micron, et que cette dernière fonctionne à 100 % en mode SLC. La fiche nous raconte seulement qu'un LX3030 pourra atteindre 3200 Mo/s et 2400 Mo/s respectivement en lecture et en écriture, et qu'un LX2030 montera jusqu'à 3200 Mo/s et 1000 Mo/s. Pas de prix, mais il est garanti que ça va douiller, l'inverse serait étonnant. De toute  façon, il reste à voir si ce genre de référence est destiné à être commercialisé chez nous. (Source)


Un poil avant ?

TUF Gaming présente son 1e écran 32" Fast-IPS et bien plat pour les joueurs

Un peu plus tard ...

Nvidia publie un pilote, pour les cowboys !

 PNY présente sa série de SSD LX optimisés pour le plotting de Chia, et donc très endurants ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !