Western Digital, ainsi que tous les autres constructeurs de disques durs avaient été fermement critiqués en avril dernier pour la pratique de vente de disques durs SMR grand public — lancés silencieusement sans fanfare mi-2019 et passés inaperçu jusqu’à récemment — au milieu de modèles CMR sans indiquer clairement la technologie d’enregistrement magnétique pour chaque référence, un détail technique qui prend pourtant toute son importance selon l’usage. En conclusion, tous les acteurs du marché avaient ensuite avec plus ou moins d’entrain fait l’effort de clarifier quels sont les modèles SMR dans leur catalogue grand public, mais WD est aujourd’hui allé un peu plus loin en introduisant une nouvelle appellation pour sa gamme NAS : les WD Red Plus !

 

wester digital wd red plus 2020

 

Comme vous pouvez le constater, celle-ci vient s’insérer entre les WD Red et les WD Red Pro, et permet au constructeur de confiner les disques durs « inférieurs » DMSMR à l’appellation WD Red pour les réseaux SOHO (Small Office/Home Office), tandis que les anciens disques WD Red CMR ont ainsi été reclassés en WD Red Plus pour du travail de NAS un peu plus intensif. Voilà pour les changements, aucune nouvelle référence n’a été introduite au passage et la gamme WD Red Pro est aussi inchangée.

Est-ce que c’est mieux vraiment ainsi et n’aurait-il pas été plus simple de mettre à jour les fiches techniques (par ailleurs, rien ne sous-entend que ce sera fait au passage) ? Il pourrait peut-être y avoir un peu de confusion pour l’acheteur dans les rayons des revendeurs le temps de la transition. Au fond, c’est probablement ce qui aurait dû être fait dès le départ avec l’introduction des premiers WD Red SMR, sans avoir à passer par la case « polémique » et des actions de groupes (aux USA).

 

Néanmoins, on peut ici critiquer le marketing du « plus de choix pour le consommateur » et la recommandation des WD Red SMR pour un usage dans NAS SOHO, considérant que la technologie ne se prête pas à l’usage typique d’un NAS grand public et convient surtout pour de l’archivage ou du Write-Once Read-Many (WORM) en RAID1 ou RAID10.  Bref, à moins d’être correctement informés à leur sujet, ces WD Red SMR (et les modèles SMR équivalents de la concurrence) restent dans tous les cas difficiles à recommander et il vaudra certainement mieux éviter cette source potentielle d’ennui en optant au minimum pour des WD Red Plus — si c’est du Western Digital que vous recherchez. On verra bien si Seagate et Toshiba suivront cet exemple. (Source : Western Digital Blog)

 Western Digital remanie enfin sa gamme WD RED pour NAS pour qu'on puisse enfin y voir un peu plus clair.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !