MAJ 23/04 à 20 h : finalement, Western Digital, qui a affirmé dans un nouveau communiqué (au ton bien plus diplomatique) que les préoccupations ont été entendues, s’est enfin résigné au (bon) choix de la transparence, avec la publication d'un tableau spécifiant individuellement la technologie utilisée pour la majorité de ses disques durs disponibles auprès du grand public !

 

wd tableau disque dur technologie

 

Pour être encore plus spécifique (on se fait gâter dites donc), WD a également partagé la liste des références exactes en SMR disponibles en ce moment même sur le marché au détail : WD Red 3,5" WD20EFAX, WD30EFAX, WD40EFAX et WD60EFAX ; WD Blue 3,5" WD20EZAZ et WD60EZAZ ; WD Blue 2,5" WD10SPZX et WD20SPZX ; WD Black 2,5" WD10SPSX.

 

On peut encore reprocher le fait que l’information n’apparaît toujours pas directement sur les fiches techniques et que l’on peut donc très facilement manquer cette communication du constructeur, et se retrouver face aux mêmes problèmes à l’usage sans vraiment savoir pourquoi. Néanmoins, cela reste un pas dans la bonne direction et au bénéfice du consommateur. Dommage qu’il faille trop souvent une forme de controverse médiatisée pour faire avancer les choses…

 

La machine à polémiques nommée Internet avait encore bien fonctionné ces derniers jours, avec la découverte d’abord chez Western Digital, puis chez tous ses concurrents, dans sa gamme WD Red de disques durs à base de DM-SMR  (Drive Managed Shingled Magnetic Recording), dont la technologie n’est toutefois pas mentionnée sur les fiches techniques des modèles concernés et qui ne sont pourtant pas à la même enseigne en matière de performance que le reste de la série WD Red basé sur un enregistrement magnétique conventionnel (CMR).

 

wd red 10to

Pro ou rien ?

 

D’un côté, l’affaire n’a pas été aidée par le fait que le directeur des ventes de Western Digital UK Enterprise avait endossé en partie le rôle du pyromane, en ayant affirmé fin mars que tous les disques de leur catalogue sont en CMR et que les modèles de 20 To dédiés aux entreprises sont les seuls à exploiter une forme de SMR. Au passage, il avait aussi mentionné le nombre important d’« ajustements technologiques » requis côté client pour fonctionner en compagnie d’un tel disque.

 

Just a quick note. The only SMR drive that Western Digital will have in production is our 20TB hard enterprise hard drives and even these will not be rolled out into the channel. All of our current range of hard drives are based on CMR Conventional Magnetic Recording. With SMR Western Digital would make it very clear as that format of hard drive requires a lot of technological tweaks in customer systems.

 

Potentiellement une méconnaissance (inexcusable, certes) de son catalogue plus qu’autre chose, mais il n’en fallait pas plus pour se faire allumer et motiver les accusations de tromperies à l’encontre du constructeur, particulièrement des utilisateurs ayant été victimes des divers soucis que peut causer le SMR avec le RAID et certains systèmes de fichiers dans un NAS, les WD Red étant pourtant vendus pour ce marché en particulier. 

 

Entre temps, WD a réagi, mais peut-être pas de la manière que l’on pouvait espérer. En effet, dans une longue tirade sur son blog officiel, le constructeur est venu à la défense de la qualité de ses disques durs et de ses technologies, dont le DM-SMR. C’est de bonne guerre, mais c’est aussi un discours avec un arrière-goût beaucoup trop marketing et sans l’ombre d’une excuse. Certes, en affirmant que le SMR est parfaitement adapté à certains types d’usages, y compris à l’intérieur d’un NAS de maison, WD n’a pas tort, à condition de savoir exactement ce que l’on achète.

Malheureusement, le constructeur n’a absolument pas adressé l’un des principaux reproches à son égard, qu’est l’absence d’une mention claire de la technologie d’enregistrement du disque dur sur ses fiches techniques ! Une mesure pourtant tellement simple, qu’est-ce qui pourrait bien l’empêcher de l’appliquer ?

 

logo toshiba seagate wd

 

En contrepartie, si les performances font défaut pour votre usage peut-être trop « intense », WD vous invite à considérer l’achat de ses WD Red Pro ou WD Gold haut de gamme, voire même les références de sa gamme Ultrastar, et il sera là pour vous conseiller dans votre choix... En attendant, si vous êtes propriétaire d’un WD Red et faites face à des problèmes de performances ou d’ordre techniques, sachez que WD vous encourage à vous tourner vers leur service client, qui vous attendra prêt à aider et solutions en main, paraît-il. Voilà, affaire bouclée ? Faut-il s’attendre à des commentaires semblables chez Seagate ou Toshiba, ou choisiront-ils une voie différente ? (Source : Western Digital Blog)

 Face aux accusations de planquer un SMR inférieur incognito dans certaines gammes sans le mentionner, WD a réagit et affirme sa position...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 31 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !