Si vous aimez les chips goût bacon-fromage, a priori cette news n'est pas faite pour vous. Mais venons-en au sujet, la QLC. Cela fait quelques mois que l'on en entend parler de cette nouvelle NAND, dont le destin serait de nous offrir à nous les clients consumers comme aux professionnels bouffeurs de To des solutions de stockage flash à des coûts débridés. C'est aujourd'hui (enfin hier, mais c'était férié) que Micron, toujours dans la cadre de sa joint venture avec Intel, annonce officiellement son premier modèle de SSD bâti autour de NAND 64 couches QLC, arborant fièrement un gain de 33% de capacité face à la TLC. Une NAND à 4 bits donc, pour le segment entreprise, avec son SSD 5210 de la gamme ION complétant le 5200 introduit en début d'année, lui en TLC. Ce alors que ledit SSD est déjà en production chez quelques-uns des clients privilégiés de la marque, et que la disponibilité effective devrait se situer autour d'octobre 2018.

 

micron 5210 ion qlc

 

Venons en tout de suite aux faits qui vont donner du grain à moudre aux psychopathes de l'endurance : la QLC malgré ses 16 niveaux de charges -soit le double de la TLC- est donnée pour 1000 cycles d'écriture/effacement. Les ingénieurs qui planchent sur les algorithmes de wear levelling ont encore un avenir radieux devant eux, en attendant la démocratisation de NAND alternative à l'image de la 3D Xpoint. Autre conséquence, les performances en lecture & écriture sont également à la baisse, à des niveaux variables en fonction du type de données écrites. Interrogés par nos soins, les représentants de chez Micron parlent pour le 5210 face au 5200 de 100% de performances en lecture séquentielle, 80% en lecture aléatoire, mais seulement 60% de performances en écriture séquentielle et... 25% des performances en écriture aléatoire, sans pour autant préciser les chiffres. Attention cela dit à ne pas tirer de conclusions trop hâtives, nous sommes là sur un segment bien particulier de SSD.

 

La QLC, vite vu [cliquer pour agrandir]

 

En effet, ces solutions s'adressent en tout premier lieu aux workflows orientés lecture (c'est à dire >= 90% d'opérations en lecture), tels que la VOD, les CDN, Big Data ou encore le machine & deep learning. Dans le jargon, on exprime ses besoins en DWPD (Drive Write Per Day, on vous fait cadeau de la traduction) dont 69% du marché selon le constructeur -82% à l'horizon 2021- seraient sur un indice inférieur ou égal à 1 en terme de besoin. À titre de comparaison, en moyenne un disque dur de classe entreprise de 8To affiche une endurance de 0,2 DWPD (soit 500To/an), et ces nouveaux venus se positionnent vers un indice de 0,5 dans leur cadre d'usage. Et c'est bien la cible de ce SSD, expliquant pourquoi il est interfacé en SATA à l'heure du NVMe : prendre la place des HDD à moindre coût, sans changements lourds de plateformes, avec un gain substentiel sur les performances et sur l'impact énergétique à la clé. Cela explique également les capacités annoncées allant de 240Go jusque 8To (7680 Go, pour être précis), "pour coller aux besoins de la demande, essentiellement basée sur du 2 et 4To", sans pour autant exclure des capacités plus importantes dans le futur, le tout pour 5 ans de garantie

 

Enfin sur la question du coût, là encore peu de chiffres dévoilés malgré nos questions sur le sujet, cela dit les coûts de production seraient ~30% en dessous de la TLC, Micron étant en mesure de produire des die de 1024Gbit (128Go). Qu'en est-il pour nous autres pauvres pêcheurs consumers, puisque finalement ces premières unités QLC ne s'adressent absolument pas à nos PC ? Micron devrait dévoiler vers la fin de l'année des SSD NVMe, on en saura probablement plus lors de Flash Memory Summit à venir en août prochain. Cela étant, on ne devrait pas voir débarquer de QLC dans nos disques systèmes avant un bon moment, la priorité étant donnée à l'empilement de nutella couches en TLC, 96 pour l'heure.

 Micron dévoile sa première gamme de SSD bâtis autour de NAND QLC destinée aux marchés des data centers, l'occasion de jeter un premier coup d'oeil sur cette nouvelle évolution de la NAND. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !