Hier, AMD envoyait la sauce avec ses pilotes 21.4.1, apportant un bon tas de nouvelles fonctionnalités plus ou moins utiles, ainsi qu’un mode simplifié n’installant que le pilote. Néanmoins, les rouges n’avaient pas que leur nouveau logiciel dans le sac : en effet, l’aboutissement d’un partenariat avec Microsoft sur la XBox était aussi présent, avec l’annonce officielle de FidelityFX sur les consoles de la firme, à savoir la Series X et la Series S.

 

Ces deux consoles étant basées sur des APU rouges proches des puces grand public, nous ne sommes guère étonnés de les voir supporter les technologies maison de la firme. De plus, l'utilisation de DirectX 12 Ultimate uniformise de plus en plus les traitements, réduisant les écarts entre Windows et le SDK Microsoft sur XBox, le portage allait forcément de soi : désormais, c’est chaussette chose faite ! Néanmoins, la tâche incombera toujours aux développeurs d’intégrer (ou non) les technologies nouvelles proposées, bien qu'il sera moins difficile que prévu de porter un jeu entre le PC et la console :

  • Le Variable Rate Shading, permettant d’ajuster la définition de rendu en fonction de l’élément à afficher — typiquement, les surfaces unies se satisfont d’un mode dégradé, là où votre personnage se doit d’afficher une silhouette bien nette.
  • Le Contrast Adaptative Shading, qui permet d’appliquer un filtre renforçant la netteté et, en option, upscalant (ou underscalant) au passage l’image.
  • Le Denoiser, un composant crucial de la chaine logicielle menant au ray tracing : celui éliminant les artéfacts liés au (relatif) manque de puissance des cartes pour un rendu sans rastérisation, en effectuant des opérations de lissage afin de retirer le grain résiduel des rayons.

 

amd fidelityfx

 

Au passage, les jeux devraient également bénéficier des travaux d’optimisation réalisés pour adapter les effets au matériel (un manuel à ce sujet étant désormais librement disponible) : comprenez que les performances devraient être au rendez-vous... bien qu’aucun chiffre ne soit communiqué. Quant au FSR (FidelityFX Super Resolution, l’analogue rouge du DLSS), motus et bouche cousue ; espérons que ce silence soit signe de mise au point interne et non d’arrêt du projet. Au passage, le Denoiser reçoit une mise à jour qui n'est pas anodine, puisqu'elle permet d'améliorer les traitements des ombres, un pas de plus pour le fabricant sur la route des jeux en ray tracing.

 


Un poil avant ?

L'alpha de Diablo II Resurrected testée, très prometteur !

Un peu plus tard ...

Windows Insider 21364 : WSL gère les GUI et un nouveau mode d'économie

Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !