Avec le second confinement, nombreux sont les geeks à se retrouver seuls chez eux, leur machine pour charmante compagnie. Or, rien n’est plus frustrant que d’avoir à lutter contre la Raymonde et son système de mise à jour pas toujours opportun, sans compter les multiples traqueurs qui y sont intégrés. L’occasion rêvée d’installer Linux et de tenter l’aventure Steam Play ? Encore faut-il ne pas redouter de mettre les mains en plein dans le cambouis et y passer quelques heures nocturnes !

 

En tout cas, si vous avez choisi cette voie, félicitations vous allez être ravis, car les deux composants clefs d’une machine de jeu sous le manchot se mettent à jour : la surcouche de compatibilité Proton et le lanceur Lutris, avec comme un air de déjà-vu.

 

Pour le premier cité, il s’agit de la version 5.13-2, seconde release mineure de la version 5.13 dont nous vous avions déjà parlé. Pour commencer par ce qui fâche, tous les bugs sont loin d’être résolus : les bibliothèques liées par un LD_PRELOAD au niveau utilisateurs ne fonctionnent toujours pas, ce qui empêche MangoHUD de fonctionner, et le branchement/débranchement à chaud de manettes n’est également pas opérationnel. Côté bonnes nouvelles, nous citerons des correctifs sur UPlay, Origin, Assetto Corsa, Middle Earth : Shadow of War ou encore Risk of Rain 2 en multijoueur. Enfin, vkd3d-proton passe en version 2.0, ce qui le rend compatible Direct3D 12 : les jeux récents n’ont qu’à bien se tenir ! Pour le changelog complet, c’est par ici !

 

steam3

 

En ce qui concerne Lutris, le projet sort de la 0.5.8 BETA pour rentrer en 0.5.8 toukourt. Un changement subtil en apparence, qui cache cependant un bon tas de debug et, entre temps, une release candidate. Étrangement, le GitHub du projet ne mentionne pas de nouvelle fonctionnalité (voir la liste des changements par ici) par rapport aux deux versions précédentes, autant dire qu’il s’agit probablement d’ajustements et de correctifs du travail déjà effectué.

 

lutris logo

 

Comme à l’accoutumée, les mises à jour se feront automatiquement via votre gestionnaire de paquet favori ou le système de mise à jour de Steam, à moins que vous n’ayez été suffisamment suicidaire aventureux pour installer à la main le(s) bousin(s), cas dans lequel votre amie la console sera probablement encore bien utile !

 Pour occuper le gamer sous Linux pendant le confinement V2, il va y avoir toujours plus de choses, c'est dit ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !