Bien que le projet date de 1993, le logiciel WINE — Wine is Not an Emulator — chargé de créer une surcouche de compatibilité entre Linux et des binaires initialement compilé pour Windows a récemment gagné une popularité nouvelle. En effet, avec l’avènement de Proton, un composant se basant sur WINE développé par Valve pour cibler spécifiquement les jeux vidéos, WINE récupère bon nombre de correctifs.

 

C’est dans ce contexte que sort la version 5.16, rajoutant quelques éléments toujours bienvenus : d’une part, le support des registres AVX a été rajouté pour la gestion des contextes des threads et des exceptions. De plus, la version ARM64 pour macOS 11 a été revue... bien que beaucoup de travail soit encore nécessaire pour une compatibilité parfaite. Actuellement, le passage par Hangover, un projet dédié, est obligatoire, et la stabilité est loin d’être au rendez-vous. Rajoutez à cela la bagatelle de 21 bugs fixés, allant de Quake Champion à Firefox en passant par Tomb Raider premier du nom, via DosBox.

 

Pour ce qui est du téléchargement, le plus sûr reste de passer par votre gestionnaire de paquet favori pour installer correctement le bousin, mais les plus aventureux seront heureux de trouver les sources par ici, accompagnées du changelog complet. À vos modems ! (Source : Phoronix)

 

wine logo

 Nouvelle mise à jour de célèbre non-émulateur Windows : de quoi apporter quelques améliorations bienvenues. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !