IHS iSuppli vient de dévoiler les résultats de son étude de marché sur la mémoire NAND flash pour le premier semestre 2014. Samsung conserve sa place de leader avec 37,4% de parts de marché pour un total de 2,84 milliards de dollars de recettes grâce à la vente de ses puces. Ca en fait des puces !

 

Le coréen est suivi de près par Toshiba avec 31,9% de parts de marché pour des ventes estimées à 1,778 milliard de dollars. Vient ensuite un peu plus loin Micron avec 20,1% de parts de marché et un chiffre d'affaires de 1,121 milliards de dollars. SK Hynix referme la danse puisque l'entreprise ramasse les miettes avec 10,6% des parts de marché qui lui rapportent tout de même 592 millions. Les deux dernières entreprises ne sont pas trop à plaindre puisqu'elles possèdent à elles seules 65% de parts de marché sur la DRAM au premier trimestre 2014. Samsung se place également dans le top 3 de ce marché.

 

L'analyste et sa bouliche de cristal prédit une envolée des parts de marché pour le géant coréen grâce à sa V-NAND qui a trouvé place au sein des derniers SSD 850 Pro de la marque. Toshiba de son côté met les bouchées doubles pour parvenir à produire ce type de mémoire à partir de 2016, en ayant démoli une usine pour la reconstruire avec un coût de 6,9 milliards de dollars. La NAND flash, ruée vers l'or 2.0 ? (Source : CDR Info)

 

 wafer_nand.jpg

Rien à faire, Pascal n'arrive toujours pas à distinguer un wafer d'un miroir !


Un poil avant ?

Le Mozilla Festival 2014 se prépare

Un peu plus tard ...

Ca sent le roussi pour Crytek : les employés ont arrêté le travail

Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !