Dans le domaine des NUC — Next Unit of Computing, des ordinateurs au format réduit initié par Intel ASRock possède sa propre gamme, qui offre l’avantage de proposer des modèles propulsés par des CPU rouges comme bleus. Si la chose est appréciée par le client du fait du choix évident possible, elle l’est d’autant plus par nous autres testeurs, puisqu’il devient possible de comparer de manière fiable deux modèles concurrents de la série mobile des deux firmes.

 

Ainsi, notre confrère AnandTech s’est amusé à placer sur un ring un ASRock NUC BOX-1260P (SoC de chez Intel : i7-1260P, 4 +8 cœurs @ 28 W) et un ASRock 4X4 BOX-5800U (SoC de chez AMD : Ryzen 5800Um 8 cœurs @ 25-30 W) et les ont torturés pour tenter de départager le meilleur du moins bon. Au niveau du reste de la configuration, le châssis est tout bonnement identique, la RAM l’est quasiment (les 2x8 Gio @ 3200 MHz passant de Fury chez les bleus à Patriot pour le modèle rouge), et les SSD PCIe proviennent du côté d’Intel de chez ADATA avec 2 To en PCIe 4.0 x4 et 512 Go pour le concurrent, de chez Patriot et en PCIe 3.0 x4.

 

asrock nuc 1260 5800 anandtech

AMD à gauche, Intel à droite : si les mobales diffèrent, l’emballage est fichtrement similaire

 

Au niveau des performances brutes, le résultat n’est pas forcément celui auquel nous aurions pu nous attendre : si le modèle Intel performe comme un dieu en monoskieur (+ 13 % de score Cinebench R23), le rapport de force est inversé une fois tous les threads en marche (+ 30 % en faveur des rouges, toujours sous Cinebench !) en dépit de l’apparent avantage du 1260P et ses 12 cœurs physiques. En réalité, la situation se répète sur la quasi-totalité de tâches testées, avec un 5800U à l’honneur sur les charges de travail orientées productivité telle la compression et l’encodage vidéo, et son opposant plus à l’aise sur la navigation web et certains benchs synthétiques. Côté GPU, si l’on pouvait penser que la DDR4 limiterait les deux puces de manière uniforme, tel n’est pas le cas : les 96 EUs du proco Intel sortent globalement en tête sur les quelques benchmarks synthétiques testés.

 

En somme, le choix idéal est loin d’être évident : si Alder Lake propose un compromis meilleur pour les applications faiblement threadées et les applications graphiques (le jeu, quoi ?), Zen 3 n’a pas dit son dernier mot et fait preuve d’une remarquable efficacité énergétique sur les tâches fortement parallèles. Pour plus de détail, il va falloir sortir le traducteur !

 


Un poil avant ?

Comptoiroscope • Dirt Saga de 2009 à 2020

Un peu plus tard ...

Gamotron • C'était (pas) mieux avant

 Si le vainqueur a vaincu mais dix neuf chaise, il est difficile pour lui de satisfaire tout le monde ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !