Le bon buzz créé autour de l'overclocking des processeurs Alder Lake par le baseclock ne l'est pas pour tout le monde. Intel a réagi de manière forte, mais pas comme on le pense. En effet, on aurait pu se dire qu'il allait interdire la pratique comme il l'a fait par le passé, en lançant un nouveau microcode qui bloquerait tout. Ce n'est, à priori pas dans ses projets. Sa réponse est plus de l'ordre du conseil appuyé que de la menace.

 

Selon Intel, overclocker par le baseclock serait destructeur pour le CPU, pour la longévité du matériel, et la stabilité de la machine. C'est donc un conseil des plus bateau, maintes et maintes fois entendu, qui ne pèsera pas bien lourd au moment de sortir les biftons, les conseilleurs ne sont jamais les payeurs.

 

De plus, on ne peut s'empêcher de voir derrière ces mots une sorte de poussée de flegmon purulent dans la gorge de Patoche, le boss bleu, puisque toute puce de gamme inférieure vendue et overclockée ne génère pas autant de brouzoufs dans la popoche qu'une puce K ou KF, plus onéreuse et donc intéressante pour lui. Pour le client, c'est un moyen d'avoir des perfs approchantes pour des dizaines de pourcents d'argent économisés.

 

Nous avons vu Der8auer le faire sur Z690, ASRock le peut sur ses cartes maman également, ASUS a son APE, sans oublier les Celeron/Pentium dépasser les 5 GHz. TPU a montré une capture d'écran de l'i3-12100F à 5.2 GHz, ou encore un 12490F à 5.7 GHz. C'est pas bon pour le business ça, c'est sûr. Donc attention, la garantie devrait sauter, à Intel de prouver pour autant que c'est à cause de cette pratique avancée.

 

aliexpress fake

Quand tu achètes un Alder Lake haut de gamme et que tu reçois un dualcore !


Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : la neige elle est trop molle

Un peu plus tard ...

Bientôt + de GPU grâce à une amélioration de l'appro en substrat ABF ?

Les 16 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !