Lorsque l’on parle d’IA, et plus précisément de hardware conçu pour cette charge de travail, nous pensons directement à NVIDIA, leader du secteur grâce à ses cartes graphiques, Intel et son rachat de Movidius ainsi que Habana Labs, mais pas vraiment Baidu. En effet, les processeurs chinois sont encore loin de nos machines européennes, mais, pourtant, là-bas, le machine learning y est employé en masse, principalement pour de la surveillance généralisée.

 

Or, qui dit utilisation dit demande, c’est ainsi que Baidu, initialement un moteur de recherche chinois, vient d’annoncer la mise en production de masse de sa seconde génération d’accélérateurs de ML (également appelé XPU), Kunlun 2. Gravée en 7 nm, probablement chez TSMC, cette série fait tout naturellement suite au Kunlun 1 en proposant 2 à 3 fois ses performances, qui étaient déjà respectables avec 256 TOPS en INT8, 64 TOPS pour l’INT16 et le FP16, ainsi que 16 TOPS en calcul 32-bits. Le TDP est par contre encore inconnu, sachant que la première version était donnée pour 150 W.

 

baidu kunlun 2

 

Au niveau des applications, Baidu voit large : datacenters, edge, et mêmes voitures autonomes ! La programmation s’effectue en outre via une suite logicielle dédiée, Baidu Brain, mise à jour pour l’occasion en 7,0. Contrairement à bon nombre de start-up, la firme chinoise possède un certain nombre de contacts (gouvernementaux ?) lui ayant permis d’écouler la première itération du son XPU à 20 000 exemplaires : voilà un chemin tout tracé pour cette Kunlun 2 ! (Source : CnTechPost)


Un poil avant ?

Le X570S, c'est quand didiou ? C'est pas que mais c'est long !

Un peu plus tard ...

Mionix de retour avec ses classiques de la souris à jour !

 Une puce orienté IA de plus, de l'autre côté de la muraille de Chine. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !