Ça y est, Intel a enfin fait mention officiellement de son i9-11900K, flagship de Rocket Lake et, même s’il ne s’agit à l’heure actuelle que d’une preview et non d’un lancement, les graphiques fournis par la firme montrent que le bousin reprendrait la couronne des performances en jeux, volée par AMD avec Zen 3. La raison à cela ? Un gain d’IPC annoncé à 19 %, colossal, mais pas tant que cela puisque ce chiffre était déjà annoncé pour Ice Lake il y a presque deux ans !

 

En somme, un genre de Paper Launch assumé, puisque la disponibilité arrivera à partir de mars, permettant de continuer à occuper l’espace médiatique ? Pas tout à fait, puisqu’Andreas Schiling, de chez HardwareLuxx, a dévoilé sur Twitter une photo fort édifiante du die de ce Rocket Lake.

 

Combien de transistors, ce 11900K ? [cliquer pour agrandir]

 

Difficile, étant donné la qualité du cliché, de donner une interprétation 100 % fiable de ce die — à contrario des fuites précédentes de Lucienne et Cezanne. Néanmoins, sa proximité architecturale avec Sunny Cove tend à penser que les cœurs de ce Rocket Lake utilisent une disposition proche de celle du gros cœur de Lakefield - pas ceux Tremont, donc. Pour le reste, il faudra encore patienter avant d’avoir des performances officielles ou un cliché de source officielle. Avis aux amateurs ?


Un poil avant ?

L'armada MSi Intel chipset 500 arriverait bientôt

Un peu plus tard ...

AMD au CES, c'est maintenant avec le comptoir !

Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !