Dans le hardware, nous pouvons parfois avoir quelques surprises. Par exemple, il est courant chez les néophytes de penser qu’un ordinateur (trans) portable muni d’une RTX 2080 est aussi rapide qu’un ordinateur fixe avec les mêmes caractéristiques, alors que la réalité est tout autre. Parfois, les firmes entretiennent la confusion, dans certains cas, ces comportements sont, à l’inverse, une totale surprise, et c’est ce qu’à constaté notre confrère NotebookCheck.

 

En effet, dans son lot d’ordinateurs portables à tester se trouvaient deux exemplaires très similaires en provenance de chez DELL : l’Inspiron 15 7506 P97F, un 2-en-1 basé sur un Core i5-1135G7, et un Inspiron 7000 7506 Black Edition, qui fait quant à lui usage d’un i7-1165G7 (un grand merci pour cette différence ô combien visible sur le nom de l’appareil...). Deux Tiger Lake, toujours du 10 nm SuperFin, 4 cœurs physiques et 8 logiques, mais seulement 8 Mio de L3 pour le premier, contre 12 Mio pour le second, une différence exacerbée par les fréquences : 2,4 GHz de base et 4,2 GHz en boost pour l’i5, contre 2,8 GHz en fonctionnement normal et 4,7 GHz en boost pour l’i7. Pour le côté graphique, en débit du suffixe G7 identique, le premier cité intègre 80 EU à 1300 MHz maximum, contre 96 EU pour le second, toujours à 1300 MHz : de quoi apporter un peu plus de pêche en jeu, en dépit d’une limitation de consommation fixée à 28 W pour chacun.

 

dell inspiron 15 7506

Le bousin en image

 

Vous l’avez sûrement vu arriver : en benchmark CPU pur, le i5 s’est montré en moyenne 10 % plus rapide que son aîné sur Cinebench R20 multicœur, de 8 % sur le test d’encodage x265 de HWBOT, ou encore sous Blender avec 8 % toujours. La raison ? Comme souvent, le refroidissement paraît sous-dimensionné sur ce modèle, ce qui engendre un i7 en deçà de la moyenne des CPU testés, avec une fréquence se stabilisant à 2,8 GHz, bien loin de son boost théorique contre 3 GHz l’i5. Difficile de remonter à la cause exacte, mais il s’agirait soit d’une contre-performance due au cache plus énergivore ou à la partie graphique, à moins que la loterie du silicium ait encore frappée. Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas tant Intel qu’il faut blâmer que le conception inadéquate du modèle par rapport à ses ambitions : dans le domaine des laptops, l’intégration compte autant que le matériel... Une leçon à ne pas oublier !


Un poil avant ?

Trois puces Navi spottées du côté de l'USB-IF : encore plus de RX 6000 en vue ?

Un peu plus tard ...

Thermaltake ne manque pas d'air avec ses cooling TOUGHAIR !

 Même nombre de cœurs, de thread et plus de cache pour l'i7 ? Mais que se passe-t-il donc ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !