Avec l’annonce officielle des processeurs mobiles de onzième génération, prénommés Tiger Lake, Intel en a profité pour changer le nom de son programme destiné aux ultraportables haut de gamme : fini le Project Athena, et bonjour au label Intel Evo. Grosso modo, la soupe est toujours la même : pour être certifié, un appareil devra se baser sur un SoC de la marque, et proposer des garanties au niveau de la vitesse de charge et de la durée de la batterie ; en plus de pouvoir sortir de veille suffisamment rapidement.

 

Cependant, cette simple étiquette ne semble pas suffire pour le fondeur de Santa Clara, qui annonce Clover Falls, aussi appelé Intel Visual Sensing Controller, une puce ultra basse consommation permettant d’améliorer la sécurité des machines et leur interactivité en se basant sur l’environnement qui les entoure, par exemple en, ajustant automatiquement la luminosité lorsqu’un utilisateur se place devant la machine. Révolutionnaire ? Technique d’IA de pointe ?

 

Hé bien, nous n’en savons rien, car aucune caractéristique supplémentaire n’a encore été dévoilée. Plutôt étrange, puisque la firme a racheté de nombreuses start-up, en particulier Movidius, justement spécialisée dans les accélérateurs de machine learning à destination d’applications de traitement d’image. Peut-être avons-nous ici à faire à un dérivé spécialisé en 10 nm SuperFin ? Ou un simple microcontrôleur bénéficiant du 14 nm indécrottable de la firme ? Affaire à suivre ! (Source : NotebookCheck)

 

intel logo 2020 svg


Un poil avant ?

Intel abandonne son édition Avengers des processeurs K de 10ème génération

Un peu plus tard ...

Gamotron • Ça sent le sapin de 2020

 Une nouvelle annonce chez Intel, mais pas grand-chose de concret derrière : qu'est-ce encore que cette entourloupe ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !