AMD avait une gamme relativement claire, avec ses Ryzen et ses APU Ryzen G. Tout était assez clair, malheureusement, il y avait une discordance entre ces deux familles : elles n'utilisent pas en même temps les mêmes architectures, c'est-à-dire que les APU Ryzen 3000G sont en Zen + là où les Ryzen 3000 sont en Zen 2. Du coup, la génération d'APU qui suit se nomme fort logiquement Ryzen 4000G, puces lancées cet été et pour l'instant destinées aux OEM et intégrateurs. Vous noterez que cela fonctionne également pour les engins mobiles en H et U.

 

Alors qu'on s'attendait à voir les prochains Zen 3 codés Vermeer être déclinés en version Ryzen 4000 - ce qui aurait forcément encore semé le trouble dans l'esprit des gens par rapport aux puces APU- voilà que Patrick Schur, via son compte Twitter, a découvert que les prochains Ryzen réserveraient une surprise. Ils seront dévoilés le 8 octobre prochain, mais voilà qu'ils se nommeraient Ryzen 5000, ce qui harmonisera la gamme AMD avec les APU Ryzen 5000G qui devraient être, pour partie, en Zen 3 également (mais Vega 7nm encore).

 

Notre ingénieur software a découvert le Ryzen 9 5900X et le Ryzen 7 5800X, respectivement à 12 et 8 coeurs, comme le laisse supposer le reste des chiffres de la nomenclature. C'est une bonne nouvelle, de la simplicité et de la cohérence sont toujours bienvenues, et le fait de sauter cette génération Ryzen 4000 confirme qu'AMD avait conscience du pataquès qu'il avait lui même créé. On se revoit donc dans 3 semaines pour voir si la bouliche du Patoche était bonne !

 

amd ryzen puce

 AMD ferait une chose que nous avons appelé de nos voeux, ce qui confirmerait que nous avions compris le problème... de cohérence ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !