Les assembleurs de laptop / notebook se seraient encore lamentés d'un impact sur leurs ventes du dernier trimestre lié à la difficulté persistante d'obtenir un approvisionnement suffisant en CPU auprès du fondeur de Santa Clara. Il s’avérerait maintenant aussi que les livraisons de CPU pour Q1 2020 pourraient être inférieure de 15 % par rapport au dernier trimestre de l'année. En attendant, les chiffres de ventes des derniers mois de 2019 auraient été moins bons que prévus d'une part à cause d'Intel, mais aussi à cause de la maximisation des inventaires réalisée un peu plus tôt dans l'année dans l’anticipation de nouvelles taxes d’importations côté américain. Dans tous les cas, les machines portables devraient s'arracher encore un peu moins ce premier trimestre de 2020 avec un tassement des livraisons attendu entre 10 et 15 %, mais cette fois-ci ce serait surtout la saison (période après-fête) qui voudrait ça, comme de coutume en fait. 

 

On le savait déjà, Intel a encore du travail à faire en 2020 pour enfin recoller définitivement (?) avec une production suffisante. Le fondeur avait annoncé en octobre dernier que sa capacité en wafer avait augmenté de 25 % au fil de 2019 et qu'il planifie une croissance du même ordre pour 2020. Ainsi, l'approvisionnement en processeur PC pourrait encore afficher une croissance à deux chiffres cette année comme cela avait a priori déjà été effectué durant la deuxième moitié de l'année dernière. Pour l'instant, l'augmentation de la production n'aurait toutefois pas encore été suffisante pour sortir de ce mauvais pas et satisfaire tout le monde, Intel s'en était d'ailleurs une nouvelle fois excusé en novembre dernier.

 

Virtuellement, l'affaire d'Intel tourne donc encore au maximum de ses capacités (en 14 nm, n'oublions pas l'impact de la transition vers les 10 / 7 nm)  de fondeur malgré une offre Zen désormais très solide chez AMD ; il est vrai qu'une position dominante de longue date comme celle d'Intel ne se change pas non plus du jour au lendemain et AMD dépend naturellement aussi de la capacité de TSMC à suivre la cadence. Mais puisque l'on cause machines portables, il y a fort à parier que les nouveaux APU Renoir, aka Ryzen 4000U, ont le potentiel de changer sérieusement la donne sur ce segment pour AMD. Les difficultés d'Intel ont déjà "convaincu" de nombreux constructeurs / OEM à intégrer progressivement toujours plus de CPU AMD dans les catalogues l'année dernière, et les sources de Digitimes murmurent que cette tendance devrait largement persister en 2020 et la popularité des CPU AMD fleurir davantage, ce qui n'aurait finalement rien de surprenant !

Bref, on a bien hâte de voir les prochains résultats financiers de l'un comme de l'autre, en espérant qu'il y aura de belles surprises.  (source : Tom's, Digitimes)

 

intel meme cries in core

Cries in OEM ?

 Ça râle encore à cause du manque de CPU Intel côté assembleurs... 2020, rien n'a encore vraiment changé.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !