Lors du CES, quand Lisa Su et sa bande ont évoqué et lancé officiellement les APU Renoir, ce furent surtout les performances processeurs qui furent mises en avant. Par contre les joyeux drilles furent beaucoup moins prolixes lorsqu'il a fallu parler de la partie iGPU. En fait ce fut silence radio. Si nous évoquions une réelle avancée qu'aurait constituée l'intégration de coeurs RDNA, manifestement il faudra se contenter de Vega. Et donc on peut imaginer vos mines déconfites à la simple idée qui vous traverse le bulbe et qui vous fait dire qu'AMD n'aura pas avancé sur ce point précis en deux ans.

 

Eh bien Robert Hallock lui, semble bien moins inquiet. Sur Twitter, une question lui fut posée sur la nature même des coeurs iGPU des APU Renoir, il a déclaré Vega sans hésiter, arguant qu'il était trop tôt dans le planning pour incorporer RDNA à la place. Par contre il a cherché à rassurer, et s'il dit vrai, il aura réussi son coup. La 3è génération de CU Vega est 59% plus rapide que la seconde, celle des APU Raven Ridge. Il est donc capital qu'AMD progresse sur ce point précis, Intel ayant cette fois un peu plus de substance à opposer. Et donc le pari d'avoir un APU 8 coeurs avec du Vega qui envoie, ça reste une idée charmante dans le cadre de machines intégrées où le GPU en tant que carte fille restera dispensable.

 

hallock renoir igpu twitter


Un poil avant ?

Radeon Navi : 4 références enregistrées, du lourd arriverait !

Un peu plus tard ...

Encore des traces de "pénurie" de CPU chez Intel début 2020, AMD toujours plus populaire

 AMD également lâche des petits secrets, comme ça, sur la toile, incognito. Mais celui-là donne le LA des performances GPU des APU Renoir. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 16 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !