Nous vous parlions en ce premier du mois de la sortie des CPU Ice Lake, mais il s'avère qu'Intel avait en fait plus d'un tour dans son sac. En effet, les bleus n'avaient pas seulement dévoilé les noms des 11 puces, mais en avaient semé quelques dans la nature. Enfin, aux États-Unis uniquement, les testeurs européens n'ayant a priori pas eu la chance d'être samplés, technique malheureusement courante chez le fondeur de Santa Clara.

 

Enfin, "courante" pour les exemplaires de tests, mais pas dans le fait de distribuer des ordinateurs portables bien en amont de la disponibilité réelle. Rappelons en effet qu'Intel joue toujours le flou artistique quant à la sortie sur les étagères des modèles Ice Lake, communiquant toujours sur "les vacances prochaines"... ce qui se sent sur le modèle : un SDS pour Software Development System, mis à disposition de nos confrères pendant une journée seulement, dans une salle de conférence bien gardée près du QG de la firme. Autant dire que ces aperçus sont loin d'être aussi profonds que les tests habituels - et plus une énième tentative de conserver une part de l'espace médiatique.

 

ice lake launch test unit pcmag

Le portable de test de PCMag : simple et sobre, logique pour une plateforme de (en ?) développement

 

Et au niveau des performances, alors ? Le bouzin était équipé d'un i7-1065G7, un 4 cœurs / 8 threads presque le fleuron de la gamme, qui peut se configurer avec, au choix, un TDP de 15 ou 25W pour une fréquence qui oscille entre 1,3 et 3,9 GHz (en turbo sur un cœur) ou 2,5 GHz (en turbo sur tous les cœurs). Mais il serait fâcheusement tronqué sans sa partie graphique, une fameuse Gen11 à 64 EU et 1,1 GHz. Si le côté CPU n'est pas hallucinant, un peu mieux qu'un Whisky Lake en 25W - benchmarks synthétiques utilisant l'AVX-512 mis à part - le GPU fait dure concurrence à la MX 250 de chez NVIDIA : de quoi lancer un Dirt 3 ou un Civilization VI de manière jouable sous concessions. De quoi ravir les joueurs occasionnels ?

 

Difficile de juger ces tests en l'absence de données sur la chauffe ou l'autonomie, des caractéristiques clefs dans la qualité d'un PC portable. Niveau CPU, les progrès sont faibles de fait d'une fréquence en baisse, mais le GPU apporte enfin un APU bleu satisfaisant pour le segment. Pas vraiment de surprise aux vues des caractéristiques connues depuis l'Architecture Day de décembre dernier... Certes, qu'Intel propose des avant-premières est en soi une bonne chose, mais tellement rare que nous ne pouvons que redouter un nouveau retard. Nous te surveillons de près, Ice Lake !

 

 Les pré-tests d'Ice Lake sont là, en attendant les vrais produits quelques mois plus tard. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !