C'était à 15h dans nos contrées que le NDA sur les performances de Threadripper était levé. Au lancement, seules deux puces sont présentes, les 1950X et 1920X. La première est un 16 coeurs 32 threads tandis que le second est un 12 coeurs 24 threads. Ils sont des rebuts de CPU EPYC, ils ont par conséquent 4 dies Zeppelin, mais deux seulement sont activés, les deux autres servant d'entretoise au heatspreader. Il y a cependant plus que ça par rapport aux R7, plus de lignes PCIe, et un support de la RAM quad canal. AMD a cependant dû implémenter divers modes maison pour rendre son CPU moins pénalisé dans certaines applications eu égard à son architecture et ce nombre de coeurs logiques imposant. Ainsi la mémoire a son mode NUMA (mémoire locale : les données utilisées par un coeur restent dans la mémoire L3 la plus proche de lui), et le mode Gaming (activation obligatoire du mode NUMA et désactivation d'un coeur ou plusieurs coeurs par die).

 

Qu'en ont pensé nos confrères au-delà du fait qu'AMD a soigné plus que de raison le packaging et les relations avec les sites choisis en les choyant ? Voici une batterie d'articles, et nous vous invitons à suivre les résultats face aux Core i7 6950X et 7900X, ainsi que R7 1800X. Avec Threadripper, les inconvénients de l'architecture avec ce Data Fabric suivent, comment sont les performances au final ?

 

amd ryzen treadripper cdh

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 53 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...