Dans le monde de l'overclocking, les plus doués ne manquent jamais de matériel ni de bombonnes de gaz liquide pour aller tester les limites des composants. Ainsi, la TeamAU et le GIGABYTE OC Lab ont pu bosser conjointement sur un Intel Core i7-7740K (Kaby Lake-X) sur une mobale X299 SOC Champion de chez GIGABYTE pour le faire chanter aussi haut que possible.

 

Avec deux cœurs actifs sur quatre et sous un bon paquet d'hélium liquide, et sans hyperthreading, ils ont réussi à faire grimper la puce à 7500 MHz, avec une fréquence de base à 100 MHz et un multiplicateur de 75, le tout avec une (grosse) tension appliquée de 1,86V (le 1.096 du screen étant un bon bug de lecture de CPU-Z qui est à la version 1.79.1 avec support du X299). Pour ceux qui ne connaissent pas l'hélium liquide, c'est le niveau au-dessus de l'azote liquide que tout le monde connait. Avec l'azote liquide, on est à -175,9°C (ce qui assure déjà de pouvoir bien refroidir la puce), là où on passe à -269°C avec l'hélium liquide qui est plus difficile à produire et donc à se procurer. Ces excités du hertz peuvent donc être fiers de leur performance, même si une puce à 7GHz en usage H24 n'est pas pour demain ! (source : validation CanardPC)

 

core i7 7740k 7500mhz

 C'est TeamAU qui a réussi l'exploit sur du matos de chez GIGABYTE. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...