13 ans après la commercialisation de la première Kone, Roccat s'est finalement décidé à redessiner l'un des mulots phares de sa gamme et de lui donner au passage quelques-unes des derniers raffinements tirés du portfolio du constructeur (qui, rappelons-le pour la culture, se trouve sous la carapace de Turtle Beach depuis 2019). Après la Kone, la Kone+, la Kone Pure, la Kone Pure Ultra, la Kone XTD et la Kone AIMO Remastered, voici la Kone Pro ! Ou plutôt « les », puisque la Kone Pro n'arrive pas seule, mais accompagnée de la Kone Pro Air, qui elle est sans-fil — 2,4 GHz ou Bluetooth — et représente donc la première Kone sans queue ! En parlant de queue, celle de la Kone Pro est faite d'un câble USB PhantomFlex de 1,80 m, vanté comme pouvant offrir une expérience d'un « presque sans-fil ». Soit.

 

 

 

Sous la main, vous aurez dans les deux cas un mulot qui fait 125,6 mm de long, 72 mm de large et 40 mm de haut — soit un peu plus grand que les premières Kone — avec une forme reniant les gauchers, mais pouvant accommoder tous les types de prises en main. Pas de nouveau record de légèreté, la Kone Pro filaire fait 66 g comme la Kone Pure Ultra. Avec sa batterie capable de tenir la centaine d'heures sur une charge complète et compatible avec une recharge rapide via USB-C pouvant offrir 5 heures de jeu pour 10 minutes de charge, le modèle sans fil est logiquement un peu plus lourd, affichant 75 g sur la balance.

 

Les Kone Pro sont peu boutonnées et se contentent des 6 habituels, en plus d'un sélecteur de profil et un autre pour le sans-fil situé sur son ventre, adjacents aux 3 patins en PTFE purs et traités à chaud. Enfin, Roccat a fait le choix esthétique d'un souris opaque sur l'arrière et graduellement translucide en allant vers l'avant, avec du RGB compatible AIMO uniquement sous les 2 boutons principaux et qui mettra aussi en avant la coque alvéolaire légère Bionic de la marque. Autre nouveauté, la molette Titan Pro, qualifiée de légère, mais solide, car en une seule pièce d'aluminium.

Fini l'Omron, les Kone Pro font également la transition vers les derniers interrupteurs optiques Titan de Roccat, plus rapides et plus durables que du mécanique « basique », ils sont certifiés pour 100 millions de clics. Enfin, leur capteur optique est un Owl-Eye 19K, une déclinaison personnalisée du dernier flagship gaming de PixArt arrivé l'année dernière, le PWM3370 — vous retrouverez ses caractéristiques ici.

 

roccat kone pro

 

Au fond, les caractéristiques sont plutôt bonnes sur le papier et devrait sans trop de mal permettre aux nouvelles Kone Pro d'être des modèles de choix pour les joueurs et de perpétuer l'héritage de la Kone première du nom, à condition aussi d'apprécier la nouvelle direction « artistique » entamée avec les Burst. Elles arriveront en magasin simultanément le 16 mai, la version filaire pour 79,99 € et le modèle Pro Air pour 129,99 €. Forcément, y'aura toujours du monde en face, chez Razer, Logitech, Corsair, Cooler Master...

 


Un poil avant ?

Avec l'EZConvert Ex, élargissez votre stockage en SSD NVMe sans transpirer

Un peu plus tard ...

Quel est cet étrange APU AMD 4700S ?

 La référence phare de la gamme de souris de Roccat fait intégralement peau neuve pour 2021 ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !