Les cartes de séries Intel 500 sont enfin dévoilées par tous les fabricants, et nous poursuivons aujourd'hui la découverte des modèles de chacun. Au-delà des légers changements apportés par le chipset lui-même, cela permet surtout de renouveler les cartes mères, puisqu'une durée de vie de 6 mois pour une plateforme ne choque pas le milieu apparemment. Par contre, certains en profitent pour sortir de nouvelles références ou gammes, comme Biostar avec ses cartes Valkyrie.

 

biostar z590 valkyriebiostar z590 valkyrie

 

Les Z590 Valkyrie et Z590I Valkyrie adoptent donc un design qui rappelle un peu certains aspects du luxe ave ses dorures, mais surtout il s'agit du bond en avant sur les technologies employées par le fabricant qui nous impressionne. Pas moins de 22 VRM sur le modèle ATX et 9 VRM sur le modèle ITX, avec de surcroit un refroidissement massif, nous ne savons pas si nous sommes impressionnés ou apeurés par ce que cela pourrait signifier au niveau de la consommation des CPU Rocket Lake. La connectique n'est pas en reste avec de l'Ethernet 2.5G, des supports d'antennes pour le Wi-Fi - le module M.2 est à acheter séparément - et l'audio s'articule autour d'un classique ALC1220. Tout comme certaines cartes de chez ASUS, le Thunderbolt 4 est disponible, mais uniquement via une carte supplémentaire, le port présent sur la carte mère étant un simple header.

 

biostar z590 gtabiostar racing b560 gtq

 

La gamme Racing n'a cependant pas à pâlir face à sa nouvelle grande sœur, et se permettra de jouer avec les fréquences à un tarif plus raisonnable avec les Racing Z590GTA (ATX) et Racing B560GTQ (mATX). L'alimentation reste solide, avec des circuits de 14 VRM (Z590GTA) et 12 VRM (B560GTQ), ce qui permettra normalement de profiter correctement de la majorité des CPU et même de se permettre un peu d'overclocking. Pareil, les branchements pour le Wi-Fi sont bien là, mais il faudra investir dans une carte dédiée pour en profiter.

 

biostar h510mx e

 

Enfin, terminons par la petite dernière, prévue pour les configurations à bas cout : la H510MX/E, qui se contente d'une alimentation sans radiateurs de 8+1 phases, ce qui reste correct. Elle garde tout de même le port PCIe 4.0 x16, mais celui pour le port M.2 a disparu au profil d'un simple port M.2 en PCIe 3.0. Il faudra aussi se contenter d'un réseau en Ethernet Gigabit, d'un circuit audio d'entrée de gamme et d'une connectique pas très rapide, toutefois des antennes sont toujours disponibles si vous avez une puce Wi-Fi. Cette carte plutôt a son intérêt dans des configurations purement bureautiques.

 

Vous pouvez toujours faire un tour sur le site du fabricant pour découvrir les cartes

Un poil avant ?

LinkSys passe au Wi-Fi 6E, avec son kit Mesh AXE8400 !

Un peu plus tard ...

Tournée des mobales Intel 500 : ASRock multiplie les références comme des petits pains

 Biostar décide d'étoffer sa gamme pour les cartes Intel 500, en se rapprochant un peu plus de la concurrence... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !