COMPTOIR

RDNA 3 est attendu comme étant une confirmation du regain de forme affiché par AMD avec RDNA 2, et qui a vraiment surpris son monde. Absent des débats sur le segment HEDT pendant des années, le rouge a recollé au concurrent en rastérisation, le secouant fort en FHD et QHD, l'UHD restant encore le domaine où Ampere est maitre. Autre point important, l'arrivée de Turing a chamboulé le paysage du gaming, avec l'introduction, pour la première fois, de RT cores, des unités dédiées aux calcul BVH, celui qui calcule les intersections des rayons incidents avec les éléments de la scène.

 

Ayant également été pris de court, AMD a intégré des unités Ray Accelerators dans ses cartes RDNA 2, mais à l'efficacité mesurée moindre que les RT cores. La faute à priori au choix qui aurait été opéré par AMD, de faire une partie des calculs BVH sur les unités de shader classiques. La traversée de l'arbre du BVH serait ainsi dévolue aux unités classiques (le passage d'une boite à une autre), par contre le calcul des intersections entre boites et rayons, ainsi que calcul de l'intersection entre triangles et rayon serait l'apanage des Ray Accelerators. NVIDIA fait faire tous ces calculs à ses RT cores, avec par conséquent plus d'efficacité. Du coup, on attend une refonte efficace de la prise en charge du RT par RDNA 3.

 

Mais selon Greymon55, encore lui, RDNA 3 aurait une puce dédiée au Machine Learning, ce qui viendrait en confrontation avec les Tensor cores, avec les applications qui vont avec. NVIDIA y a développé le DLSS pour s'en servir, et le DLDSR récemment, on peut imaginer AMD prendre un chemin identique, en tout cas cela tendrait à montrer que le géant rouge pourrait trouver une solution moins délabrante que le FSR (là où le FSR ne sait pas restituer les détails, surtout sur les seconds plans et au-delà par manque d'IA), en tout cas à la philosophie proche du DLSS, pour les cartes RDNA 3.

 

Le design en chiplets semblerait se préciser donc pour cette génération, quand on voit le succès qu'il a eu sur les CPU de la marque, ça laisse plein de portes ouvertes à l'imagination. Enfin, le cache 3D Infinity serait conservé, ayant fait des miracles sur RDNA 2 (du moins tant qu'il était correctement calibré), et en grande partie responsable du retour des rouges au premier plan. Si les prix sont encore un sujet épineux, les évolutions techniques, d'où qu'elles viennent, restent passionnantes pour les passionnés.

 

amd rx 6900 xt halo infinite limited edition

Un poil avant ?

Plus de précisions sur les cartes RDNA 2 en 6nm

Un peu plus tard ...

L'Athlon Zen 2 existe bien !

Des potins, certes très vagues, ont surgi au sujet de RDNA 3. Voyons les axes d'améliorations ensembles !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !