On attend toujours de savoir si TSMC a réellement l'intention ou non de venir s'installer en Europe aux côtés d'Intel qui a annoncé son grand projet Silicon Junction, avec une attention toute particulière portée à l'Allemagne. L'Italie se serait montrée plutôt intéressée par une présence taiwanaise dans le pays et se serait déjà dite prête à dépenser un bon paquet d'euros en subventions pour remporter la mise cette fois-ci face à l'Allemagne, en plus de piocher dans le package européen du Chips Act de l'UE. Mais pour l'instant, rien de concret n'a encore émergé depuis la soi-disant reprise des négociations l'année dernière. Rappelons brièvement que TSMC a déjà planifié la construction d'un complexe d'usines de pointes en Arizona pour 12 milliards de dollars et participé avec Sony pour l'élaboration d'une usine de 7 milliards de $ au Japon, sans oublier les investissements très lourds que le fondeur taiwanais continue naturellement d'effectuer à domicile, notamment pour ses technologies les plus avancées. 

 

tsmc presse wafer thunes cigar cdh

 

En attendant, voilà que le Wall Street Journal affirme avoir eu vent de l'intention de TSMC d'établir peut-être une usine à Singapour ! De prime abord, rien d'improbable. Après tout, le très petit pays accueille déjà divers bureaux et usines de nombreux acteurs importants du semiconducteur, fussent-ils producteurs ou fournisseurs, parmi lesquels Siltronic, ASML, GloFo, Micron, STM, NXP, Infineon, Micron et UMC. Singapour est aussi un véritable hub mondial de la logistique. Par ailleurs, rappelons que GloFo et UMC y ont assez récemment renforcé leur présence. Bref, il faut croire que le pays ne manque pas d'attrait pour cette industrie et on peut imaginer bon nombre de raisons pour lesquelles TSMC pourrait songer à s'y installer, par exemple pour réduire la concentration de sa production à Taiwan, fort probablement par précaution face à un voisin bien agité et qui semble plus que tout vouloir récupérer « son » ile d'une manière ou d'une autre. Naturellement, Singapour aussi y trouverait son compte, le pays représente à ce jour déjà 5 % de la capacité mondiale de fabrication de wafer.

 

La nouvelle du jour ne dépasse toutefois pas encore le stade de rumeur, aucune décision définitive n'ayant a priori encore été prise, les discussions seraient toujours en cours, de même que l'étude de faisabilité du projet. Grosso modo, l'idée serait la construction d'une grande usine pouvant coûter plusieurs milliards de dollars et qui produirait des puces basées sur les nodes TSMC de 7 à 28 nm. Donc pas de lignes de production réellement en pointe des technologies pour commencer, mais ces procédés représentent à ce jour toujours la majeure partie de la demande mondiale de semiconducteur et donc de la production (voici ce que ça donne chez TSMC), il y aurait donc déjà très largement de quoi faire ! (Source)


Un poil avant ?

Mais, ça ne serait pas un Snapdragon 7 Gen 1 par ici ?

Un peu plus tard ...

SK Hynix vise à son tour le podium du SSD PCIe 4.0

 Vers une usine de TSMC dédiée au 7 nm au 28 nm sur l'une des îles de cette cité-État asiatique ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !