Qualcomm va bientôt changer de PDG, Steve Mollenkopf va prendre sa retraite le 30 juin et laisser la place à Cristiano Amon, déjà Président de la compagnie. Bien qu'il ne soit pas encore en place, le PDG entrant avait déjà quelques avis à partager sur les nouvelles directions et décisions que sa compagnie pourrait prendre à l'avenir, entre autres, celle d'un investissement de taille dans le capital du Britannique Arm. Bien entendu, cela pourrait se faire uniquement dans le cas d'un échec de l'acquisition de NVIDIA — et la balance pencherait pour l'instant surtout en ce sens — et si SoftBank se décide d'ouvrir un Arm toujours indépendant au public. Ce n'est néanmoins pas un projet que Qualcomm poursuivrait en solo, mais en étant membre d'un nouveau consortium principalement constitué des plus gros clients du Britannique, dont la très grande majorité - pour ne pas dire « tous » — est fortement opposée à l'acquisition par NVIDIA.

 

qualcomm

 

Le futur PDG est d'avis que ce serait ainsi une très bonne occasion à saisir pour de nombreuses entreprises d'investir directement dans le futur de l'écosystème Arm. On imagine que ceci permettrait probablement aussi d'empêcher toute future tentative d'achat par un seul gros acquéreur en solo, et donc de garantir la « neutralité » d'Arm. Ce serait même plus qu'une simple idée, puisque Qualcomm aurait déjà approché plusieurs compagnies potentiellement intéressées par la chose. Tout porte donc à croire que l'industrie commence finalement à envisager l'échec de l'acquisition par NVIDIA comme une (très) forte possibilité et prépare ainsi déjà la « contre-attaque », certainement encouragé par la frilosité des autorités de régulations partout dans le monde vis-à-vis du projet de NVIDIA. Il serait tout de même intéressant de voir si NVIDIA finira par être invité autour de la table, ou écarté de l'initiative de Qualcomm.

En attendant, NVIDIA est naturellement opposé à l'idée d'une introduction en bourse d'Arm, sans surprise, et maintient que le Britannique a surtout besoin d'une infusion de nouvelles technologies (dont les siennes, of course), qui pourraient bénéficier à tous les détenteurs d'une licence Arm.

 

Enfin, n'oublions pas que comme beaucoup d'autres, Qualcomm aussi s'est à nouveau engagé sur la voie de la conception de ses propres SoC Arm, au lieu d'acheter des licences de designs « prêts à utiliser » d'Arm, et prévoit de lancer ses premières créations d'ici l'année prochaine pour des notebooks, mais à terme aussi pour les smartphones et l'automobile. Au coeur de cette stratégie se trouve la start-up Nuvia, qui avait rapidement su prouver son potentiel auprès des géants de l'industrie et a été rachetée par Qualcomm au début de 2021 pour la modique somme de 1,4 milliard de dollars. (Source : Telegraph, via Computerbase)


Un poil avant ?

Encore un brevet sur AMD, du big.LITTLE chez les rouges pour l'avenir ?

Un peu plus tard ...

Pas de SSD à base de NAND PLC 5-bit avant un bon moment ?

 Encore un signe que le projet d'acquisition d'Arm par NVIDIA a des fortes chances de capoter ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !