Cette semaine était celle de l'annonce des résultats trimestriels pour TSMC, en conclusion au premier trimestre de l'année, aka Q1 2021 ! Ce qu'il faut commencer par pointer, c'est que le fondeur a encaissé un revenu net record de 12,92 milliards de dollars, soit 1,9 % de plus que le trimestre précédent et une hausse de 25 % par rapport à Q1 2020, et tout ça avec une marge brute de 52,4 % (qui s'est un peu tassée semblerait-il à cause de travaux de maintenances dans les usines et du taux de change).

Tout cela s'est fait grâce aux 3,36 millions de wafers 12 pouces (notons que TSMC produit aussi un peu sur wafer 8 pouces, mais pas de chiffre pour ceux-ci) qui ont été expédiés durant cette période, soit à peu près 1,12 million de galettes par mois (8 % de plus que la moyenne de 2020). C'est donc aussi un nouveau record de production pour le fondeur ! Enfin, TSMC est à présent assis sur un trésor de guerre de 13,42 milliards de dollars, en légère baisse. 

 

Bon, c'est chouette, et d'où est venu tout cet argent ? Des clients qui doivent payer leurs wafers ruby sur l'ongle et sans remise, bien entendu, mais quels sont les processus de gravure qui ont le plus contribué ce trimestre ? Largement en tête, le 7 nm (toutes les variantes, y compris le N6) qui est repassé à 35 % du chiffre d'affaires, suivi du 5 nm désormais à 14 %, ce dernier à égalité avec le 16 nm. 20 nm et 10 nm ont virtuellement disparu, représentant à présent 0 % du revenu du fondeur. On voit aussi que le mix de procédés plus anciens du 28 nm au 90 nm et plus est toujours assez en demande et génère tout de même encore 37 % du chiffre d'affaires !

 

Quel % du CA par procédé ? [cliquer pour agrandir]

 

Quel % du CA par segment ? [cliquer pour agrandir]

 

Sans surprise, c'est toujours le segment des smartphones qui rapporte le plus de sous à TSMC, suivi par celui du High Performance Computing. IoT, automobile, DCE (Desktop Consumer Electronics) et le reste représentent ensemble une part assez faible, mais la plupart ont toutefois affiché dernièrement une croissance assez forte, tout particulièrement l'automobile, tandis que le smartphone a chuté. 

 

En somme tout va très bien ! Au passage, on rappelle que c'est aussi pendant ce trimestre que TSMC a décidé (avec une annonce le premier jour du trimestre suivant) qu'il dépensera 100 milliards de dollars les 3 prochaines années pour développer sa capacité de production en pointe des technologies, une somme qui inclut les 25 à 28 milliards qui étaient déjà planifiés pour 2021 et desquels 12 milliards sont déjà destinés à son futur complexe d'usines en Arizona. Enfin, TSMC a finalement aussi donné son avis sur l'état du marché du semiconducteur. Le fondeur est d'avis que ça s'étendra bien au-delà de 2021 et au moins jusqu'en 2022, avec un début de mieux en 2023... On est prévenu !   (Source : TSMC, Anandtech)

 

Un poil avant ?

ASRock cherche la vitesse avec la RX 6900 XT OC Formula

Un peu plus tard ...

Antec P82 Silent : plus discret, le boitier n'existerait pas !

 Ça waf' très bien ! Des réponses aux questions, combien de thunes ?, quelle node rapporte le plus ?, combien de wafers ?, combien de temps la pénurie va-t-elle encore durer ?  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !