Décidément, la Chine n'a plus autant la cote sur le marché mondial ces derniers temps. Après des batailles économiques autour de l'industrie des semi-conducteurs avec les USA et une tentative de s'immiscer dans le rachat de ARM, voilà qu'un nouvel acteur commence à se faire entendre dans cette histoire. Et celui-ci est un peu une surprise, puisqu'il s'agit de l'Europe, qui est restée silencieuse dans ces histoires géopolitiques depuis le débat du match de box sino-américain. Or, cette fois-ci le vieux continent se sent touché dans un domaine où son industrie est florissante ces temps-ci : la fibre optique pour les réseaux de grande échelle. 

 

La gronde a commencé auprès de grands industriels après l'apparition en grande quantité de fibre au prix plus faible en provenance de l'Empire du Milieu. Normalement, la qualité demandée par les organismes publics font, qu'importe la provenance de la fibre, les tarifs sont concurrentiels, cependant la situation deviendrait différente. En effet, l'arrêt de l'achat de matériel de communication chinois par les Américains a pour incidence un gonflement des stocks, et l'UE commence à se demander si les entreprises chinoises ne bradent pas ces fibres à prix cassé pour retomber sur leurs pattes. 

 

Une situation délicate, renforcée par le soutien économique du gouvernement chinois envers son industrie électronique, ce qui en ferait une pratique illégale aux yeux des autorités de régulation du commerce. Une enquête a donc été ouverte, avec une décision prévisible d'ici 15 mois, sur la mise en place d'une éventuelle série de mesures anti-dumping. Cela reviendrait à imposer des taxes conséquentes aux frontières, à régler les quantités importées ou à interdire tout simplement certains produits.

 

Car aujourd'hui, ce serait près de 15 à 20 % de la fibre posée qui serait chinoise, ce qui fâche les entreprises européennes qui produisent le saint câble pour les connexions sur le net. Après les USA, l'Europe commencerait à faire du protectionnisme contre la Chine ? À voir si le feuilleton en reste là, ou si un nombre d'épisodes digne de Netflix va se produire. (source : Reuters)

 

troll fibre singe cdh

Pas d'inquiétude, le contrôle qualité des fibres est toujours au point.

 Suite aux tarifs des sociétés chinoises jugés déloyaux par les acteurs européen de la fibre optique, l'UE décide de mener l'enquête... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !