C'est une compet' qui n'a pas vraiment grand intérêt pour nous autres consommateurs, mais elle donne tout de même une idée de la santé du marché du semiconducteur (processeurs, mais aussi tout le reste : ASIC, FPGA, controleurs, DRAM, etc.) et des fournisseurs actifs sur ce segment. Intel avait dû rendre sa couronne en 2018 après l'avoir conservée pendant 25 longues années (depuis 1992, c'est pour dire), et c'est donc Samsung qui s'en était emparé grâce au business florissant de la DRAM porté par une forte demande et des  prix plus élevés que de raison grâce à un approvisionnement insuffisant.

Néanmoins, il ne fallut pas bien longtemps avant que la couronne de Samsung soit remise en cause, notamment par le vice-président de Gartner, Andrew Norwood, qui avait garanti que ça n'allait pas pouvoir durer bien longtemps et que la couronne allait inévitablement retourner sur la tête d'Intel en 2019 - et on sait que les affaires du fondeur se sont jusqu'ici relativement portées à merveille (si l'on s'en tient aux résultats - records - seuls) en 2019. 

 

Eh bien nous y sommes, l'année n'est certes pas encore terminée, mais c'est désormais au tour d'IC Insights d'affirmer qu'Intel devrait prochainement retrouver sa première place sur le podium du marché du semiconducteur avec des ventes supérieures de 26 % à celles de Samsung sur l'année entière. Les explications ne sont pas à chercher bien loin. Après un age d'or (pour les producteurs), le marché de la mémoire vive est en berne et devrait cumuler une décroissance de 34 % en 2019, une chute marquée par des prix en baisse et qui aura donc un impact conséquent sur les revenus de Samsung, mais aussi SK Hynix et Micron.

Ce ne serait pas vraiment bien mieux en observant le top 15 des constructeurs de semiconducteurs, dont les chiffres réunis de ventes devraient une évolution annuelle négative de 15 % en 2019 par rapport à 2018, 2 points en dessous du déclin prévisionnel de 13 % pour l'industrie au niveau mondial, toujours selon IC Insights. Parmi les 15 compagnies, c'est le coréen SK Hynix qui souffrirait le plus en encaissant une chute de 38 % de ses ventes, mais les autres constructeurs de mémoire devraient également enregistrer des baisses à deux chiffres. En fait, du top 15, seuls TSMC, Sony et MediaTek devraient afficher une croissance annuelle positive pour l'année en cours ! Bref, et comme aucun d'entre eux n'égale l'immense machinerie qu'est Intel, c'est en toute logique ce dernier qui se ferait couronner "Roi du semiconducteur" en 2019...Trökoul ! (Source)

 

intel refresh bob swan blancheur couronne confetti cdh

 Comme anticipé, Samsung ne devrait plus rester en tête du marché du semi-conducteur bien longtemps. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !