En dépit de ses difficultés à franchir l'étape d'un nouveau procédé de gravure, face à une situation de pénurie qui dérangerait encore dans les rangs de ses partenaires et l’agressivité de son concurrent AMD ayant carrément obligé Intel a revoir ses habitudes en matière de fixation de prix par exemple pour Skylake-X et Cascade Lake-X, la multitude de casseroles sur le feu chez le géant de Santa Clara fait que ses déboires et leurs conséquences peuvent encore facilement se fondre dans la masse de son business. La preuve, la voici encore une fois sous forme de chiffres avec les résultats trimestriels du fondeur, résultats que l'on peut sans exagérer qualifier de faramineux ! Voyez plutôt :

 

Intel

(EN milliard et GAAP)

Q1 2018Q2 2018Q3 2018Q4 2018Q1 2019Q2 2019Q3 2019

Revenu Brut

(Prévision)

16,1 $

(15,0)

17,0 $

(16,3)

19,2 $

(18,1)

18,7 $

(19,0)

16,1 $

(16,0)

16,5 $

(15,6)

19,2 $

(18,0)

Dépenses R&D + MG&A

(Marketing, Administratif...)

5,2 $ 5,1 $ 5,0 $ 5,0 $ 4,9 $ 5,0 $ 4,7 $
Revenu Opérationnel 4,5 $ 5,3 $ 7,3 $ 6,2 $ 4,2 $ 4,6 $ 6,4 $
Revenu Net  4,5 $ 5,0 $ 6,4 $ 5,2 $ 4,0 $ 4,2 $ 6,0 $
Marge Brute 60,6 % 60,6 % 64,5 % 60,2 %

56,6 %

59,8 % 58,5 %

Revenu Groupe Client Computing

8,2 $ 8,7 $ 10,2 $ 9,8 $ 8,6 $ 8,8 $ 9,7 $
Revenu Groupe Data Center 5,2 $ 5,5 $ 6,1 $ 6,1 $ 4,9 $ 5,0 $ 6,4 $
Revenu Groupe IoT 0,840 $ 0,880 $ 0,919 $ 0,816 $ 0,910 $  0,986 $ 1,0 $

Revenu Groupe Non-Volatile Memory Solution

1,0 $ 1,1 $ 1,1 $ 1,1 $ 0,915 $ 0,940 $ 1,3 $
Revenu Groupe Programmable Solutions 0,498 $ 0,517 $ 0,496 $ 0,612 $ 0,486 $ 0,489 $ 0,507 $
Mobileye - - - - 0,209 $ 0,201 $ 0,229 $

Dividende par action

(Pas en milliard !)

0,93 $ 1,05 $ 1,38 $ 1,12 $

0,87 $

0,92 $ 1,35 $

 

En fait, Intel retrouve ainsi son niveau de chiffre d'affaires de Q3 2018, le dernier avant d'avoir enregistré les trimestres suivants les conséquences de la pénurie au sein de son catalogue 14 nm. Certes, revenu net, revenu opérationnel et marge brute n'ont pas encore retrouvé leur niveau d’antan, mais on remarquera tout de même que le revenu net a grimpé de 2 milliards depuis le trimestre précédent ! Malgré les adversités, Intel arrive encore à bien se remplir les poches grâce à son business vaste et surtout bien ancré. Bien sûr, la santé financière est un (gros) détail (important) qui ne raconte jamais toute l'histoire, ne l'oublions pas.

 

Face aux ambitions concurrentes (AMD, mais aussi NVIDIA), le plus intéressant serait évidemment de voir si le fondeur parviendra à tenir ce rythme et combien de temps, en attendant une vraie contre-offensive, certes encore assez au stade de mirage pour l'instant. Toujours est-il que 2019 devrait s'achever comme une année presque aussi bonne que les autres, du moins sur les p'tits PDF des comptables, avec des actionnaires (normalement) toujours contents et toujours autant de thunes dans les poches pour mieux préparer le futur, peut-être bien GPU en main !

 

 
intel argent drain

 Il aura fallu quelques trimestres, mais Intel semble bien avoir récupéré sa forme d'il y a un an, au moins en partie...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !