Le fondeur taïwanais aurait récemment obtenu de nouvelles commandes demandeuses de ses capacités de production en 7nm, mais aussi en 5nm pour 2019. Voilà qui devrait rassurer l'entreprise après avoir enregistré une légère baisse de la demande en CPU sur le marché du smartphone Android et ses quelques déboires avec un virus informatique, plus précisément une variante de WannaCry. Officiellement, le 7nm est déjà utilisé pour la production commerciale de SoC à destination des smartphones, alors que l'entreprise se met en position pour un démarrage dans les temps de la production en 5nm dès l'année prochaine. Enfin, n'oublions pas que le 3nm de TSMC est planifié pour 2020.

 

Avides de puces très performantes et de préférence peu énergivores, ce sont les développeurs de solutions IA avancées qui représenteraient ainsi la majorité des dernières entrées dans le carnet de commande de TSMC. L'IA étant un marché en pleine croissance, il est le responsable de la nouvelle "ruée vers l'or" par des entreprises telles qu'Intel, AMD et bien sûr NVIDIA, mais ce sont également les afflux de capitaux vers ce secteur d'activité qui poussent les fondeurs à redoubler d'efforts en matière de procédés de gravures inférieurs à 10nm. De ce fait, les commandes de puces IA pourraient servir ces prochaines années de moteur de croissance à la demande en 7nm et 5nm auprès de TSMC, tant le marché et les champs d'application paraissent pour le moment vastes.

 

En attendant, on rappellera aussi que TSMC a obtenu auprès d'AMD la production de Vega en 7nm et d'EPYC 2 en 7nm, un procédé qu'AMD devrait par ailleurs exploiter au moins jusqu'en 2020 avec Zen 3 en 7nm+, non pas que cela garantisse une production chez TSMC, bien que cela soit plus qu'envisageable. C'est aussi à se demander ce qu'il reste exactement de ce marché chez GlobalFoundries et de quelle manière AMD remplira ses obligations de quota, ce alors que GloFo avait pourtant annoncé au printemps ne pas (encore) être à la hauteur pour répondre à la demande en gravure 7nm et cherchait entre temps aussi de nouveaux "partenaires" afin de se financer une usine toute neuve. En tout cas, le commerce de TSMC semble lui bien assuré pour les prochaines années ! (Source : Digitimes)

 

tsmc futur wafer voyant

 Le 7nm et le 5nm devraient décoller ces prochaines années, mais pas (seulement) grâce à ceux que l'on croit...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !