COMPTOIR

MAJ 09/07 : Tim Schumacher, d'Adblock Plus, a tenu à préciser officiellement les points suivants, qui vont dans le sens de la "non news" finalement autour de ce buzz comme nous le décrivions dans notre article :

 

1/ Il n’y a pas d’exception pour Google ou d’autres qui paieraient le prix fort.

Google a soumis ses publicités dans le forum public d’Adblock Plus pour approbation comme le montre ce lien  (https://adblockplus.org/forum/viewtopic.php?f=12&t=15633), comme le font les autres sites, soit en étant conforme à la politique  “publicité acceptable” Il n’y a donc pas de chèque d’un montant qui permettrait d’outre passer cette validation par la communauté.   

2/  Personne ne peut acheter de Liste Blanche.

C’est toujours la communauté qui a le dernier mot et vérifie que les publicités sont conformes à la politique “publicité acceptable” d’Adblock Plus.

3/ La politique “publicité acceptable” d’Adblock Plus ne permet que les publicités non intrusives. 

Soit les liens texte, qui sont acceptés par la communauté. Les bannières, videos, pop-ups ne le sont jamais et ne le seront jamais, de qui que ce soit. Les détails de cette politique sont ici :  http://adblockplus.org/fr/acceptable-ads#info


 

La rumeur fait le tour du net depuis 48 heures environ : Google aurait sorti le chéquier pour verser une somme d'argent (que l'on imagine coquette) à la société Eyeo qui est en charge du célèbre bloqueur de publicités Adblock Plus. Pour quelle raison ? Tout simplement permettre à certaines publicités du groupe d'être ajoutées en "liste blanche", celle qui permet depuis 2 ans aux utilisateurs de ne plus fonctionner en binaire "toutes les pubs" VS "aucune pubs", mais de permettre en 3e choix l'affichage de certaines publicités jugées comme n'étant pas trop gênantes et envahissantes. Celles qui sont donc placées sur cette fameuse "liste blanche" d'Adblock Plus.

 

Le site allemand Horizont indique donc avoir eu l'information que Google, mais aussi d'autres grand groupes publicitaires paieraient finalement pour être dessus. Une affirmation qui n'a pour l'heure rien de vérifié en ce qui concerne Google à l'origine du buzz, mais quand bien même elle le serait rappelons qu'Eyeo n'a à aucun moment affirmé qu'Adblock Plus n'était qu'un projet purement moral à but non lucratif basé sur le bénévolat... Si la firme se refuse pour le moment à commenter cette rumeur, les principes de sa "liste blanche", qui existe depuis 2011, précisent que les petits sites ont la possibilité de gratuitement montrer patte blanche afin que leurs publicités puissent faire partie de la liste à condition qu'elles ne soient pas intrusives ni gênantes pour l'utilisateur. Gratuit, mais donc pour les petits sites seulement. Comme l'indique Eyeo, "s'occuper de cette liste nécessite un effort significatif de notre part, qui ne peut être fait entièrement de manière bénévole. C'est pourquoi nous nous faisons payer par de grands groupes qui proposent des publicités non intrusives".

 

Au final il n'y a donc rien de spécialement étonnant au fait que Google (et d'autres) sortent le chéquier pour tenter de faire partie, au moins pour leurs publicités les moins tape-à-l'oeil, de cette liste blanche Adblock Plus. C'est finalement le principe même de cette liste tel qu'Eyeo la conçoit, composée en partie de sites gratuits ayant montré que leurs publicités ne sont pas gênantes, mais aussi en partie de groupes publicitaires ayant sorti le chéquier en plus de proposer des publicités non intrusives tout de même.

 

adblock_plus.png  

Un poil avant ?

Windows 8.1 RTM fin août

Un peu plus tard ...

Nouveau jeu en bundle avec les GTX 660 à 780 : Splinter Cell Blacklist

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 69 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !