Attention, attention, In Win nous sort encore un boîtier hors normes dont la firme a le secret. Le tòu 2.0, en plus de s'offrir un nom bien chelou dont TomTom pourra cependant vous donner l'explication, se démarque de la concurrence par une esthétique particulière dans un assemblage d'aluminium et de verre miroir, accompagné d'un bloc d'alimentation SIV-1065W qui n'a pas de certification 80PLUS, mais une jolie rangée de DEL dans son châssis en aluminium.

 

inwin tou 2

 

De grand format et relativement lourd (595mm x 295mm x 672mm, 16,3kg), vous pourrez lui coller une mobale allant du µATX au E-ATX, accompagnée d'un ventirad de 185 mm de haut, d'une carte graphique de 345 mm de long (avec baie HDD, 440 mm sans) et le bloc d'alimentation fourni fait 210 mm de long. La partie stockage repose sur cinq chariots modulables pouvant accueillir un lecteur 2,5" ou 3,5". Pour la ventilation, tout passera par trois 120 mm en façade et trois 120 mm sur le haut du boîtier, pouvant être remplacés par des radiateurs allant jusqu'à 360 mm de long et maximum 65 mm d'épaisseur.

 

Pour les curieux, le positionnement de la connectique E/S en bas de façade (avec trois ports USB 3.0, un USB 3.1 Type-C et les prises casque et micro) en font un boîtier à poser sur le bureau et le rétroéclairage interne pourra être réglé du bout du doigt, un pavé tactile étant prévu à cet effet sur le haut de la façade. En même temps avec un look pareil, il aurait été dommage de le cacher. Reste qu'avec 16,3kg à vide, il faudra du bon bureau pour le supporter. De plus, le miroir c'est joli, mais il faudra faire attention aux sources de lumière pour que cela ne devienne pas gênant. En parlant de truc qui gène, on ne connait pas encore son prix, mais il risque d'être assez élevé.

 

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !