L'eau et l'électricité n'ont jamais fait bon ménage, pourtant le watercooling a réussi à séduire ceux qui veulent tirer le meilleur de leurs composants, tout en n'allant pas s'attaquer à l'un d'eux plus sensible que les autres, le bloc d'alimentation. Mettre de l'eau dans la centrale à jus d'électron peut faire peur, mais FPS n'en a cure et présente le bloc Hydro PTM+ watercoolé.

 

fsp hydro ptm plus

 

Certains se demanderont certainement ce que fait un ventilateur sur un bloc prévu pour être intégré à une boucle de watercooling, et la réponse est simple, permettre une utilisation sans boucle de watercooling au besoin, ce dernier ne se lançant de toute façon que lorsque la charge dépasse 600W. Pour la dissipation liquide, c'est Bitspower qui est venu prêter main-forte à FSP, avec un waterblock pensé tout spécialement pour les composants de l'engin, avec même du rétroéclairage RVB pour que le bloc ne détonne pas dans une machine bien éclairée. Avec 1200W (ça peut apparemment monter à 1400W grâce au watercooling) et une certification 80PLUS Platinum, on est presque contents de ne pas connaître son tarif pour l'instant, mais ça risque de gentiment piquer. Une belle vitrine technologique à destination des modders qui sera présentée lors du Computex.

 

 Pourquoi ne pas profiter d'une boucle faite maison sur tous les composants après tout ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !