• Performances

Commençons par les mesures de performances brutes du ventirad. Ces mesures sont réalisées sur notre nouvelle plateforme Intel, en limitant la vitesse de rotation de la ventilation de 100% à 25%, par tranche de 25%. Voici les résultats :

 

 

Les performances délivrées par le HEX 2.0 sont dignes des modèles haut de gamme lors d'un usage que nous qualifions de classique, c'est à dire sans overclocking ou alors très léger. Nous pouvons aussi apprécier les performances proches de celles proposées par un kit AIO de 240mm dans certaines conditions. Grâce à sa plaque thermoélectrique, l'engin est performant, que ce soit sur notre CPU de 95W ou de 140W. Le mode Déjanté permet de gagner de précieux degrés dans tous les cas de figure (gain de 2°C). 

 

Les résultats étant très encourageants, nous avons envoyé le pâté sous le HEX 2.0 en overclockant notre CPU. Si vous ne voyez pas les résultats sur le graphique c'est tout à fait normal, il aura fallu moins de cinq minutes à notre hexacore pour abattre le HEX 2.0, que ce soit ventilation à pleine vitesse, ou mode Déjanté activé.

 

Face à du gros, du lourd, du liquide, il est toujours bon ? 

Comme Phononic le laisse entendre, sa sorcière serait capable d'user de toute sa magie pour rivaliser avec du gros cooling, air ou water. Nous allons voir cela en le comparant à du gros lourd performant en air et l'un des derniers kits AIO testés chez nous. Voici les résultats :

 

 

Sans trop de pression, le HEX 2.0 vient taquiner de loin les modèles auxquels nous le confrontons. Les températures relevées sont  2 à 5°C plus élevées qu'avec le gros Aircooling jusqu'à 50% de la vitesse de rotation de la ventilation. À 25% il devient plus performant, affichant un bon 4.8°C de mieux. Le kit de watercooling reste le meilleur dans toutes les situations, laissant 4 à 7°C d'écart entre lui et le HEX 2.0. Dans l'ensemble les performances sont honorables pour un ventirad de ce gabarit et vous gagnerez évidemment en performance si vous pouvez utiliser le mode Déjanté en prenant les précautions qui s'imposent.

 

• Nuisances sonores

 

Sans trop de surprises, après avoir entendu tourner l'engin, il produit beaucoup de nuisances à pleine vitesse. Le petit ventirad génère un son assez aigu, à la limite du désagréable. Nous enregistrons plus de 55dB à 2650 tpm  avec ce modèle. Il reste le plus bruyant jusqu'à 50% de ses capacités et offre un excellent ratio performances/bruit dès qu'il se trouve sous ce seuil. Nous ne relevons "que"  36.5dB à 25%, avec les résultats obtenus plus haut. Encore une fois, la gestion de la ventilation se fait efficacement et le ventirad ne sera pas désagréable à l'usage si vous laissez faire votre carte mère.

 

• Et donc ?

comptoir_4stars.pngL'utilisation d'une plaque thermoélectrique sur ce ventirad impose quelques contraintes. Le HEX 2.0 consomme de l'énergie qu'il devra évacuer en même temps que celle dégagée par le processeur dont il aura la charge. Il nécessite pas mal de connexions pour assurer le bon fonctionnement de l'ensemble, ce qui peut poser des problèmes si le socket est à  proximité de la carte graphique par exemple. La ventilation du boîtier aura aussi de l'importance si vous choisissez ce système de refroidissement. L'engin est compact, bien conçu et offre un assemblage et une finition d'un bon niveau. Sa taille lui permet d'entrer là ou d'autres ne pourraient pas et ouvre la voie des performances haut de gamme dans des boîtiers compacts. Si le HEX 2.0 est capable d'offrir de bons résultats sur des plateformes puissantes, mais non overclokées, il sera mis à mal si vous envisagez de lui en coller de trop sous la base. Nous l'avons vu, le petit hybride est capable de s'approcher des performances d'un gros ventirad ou d'un kit AIO récent, mais restera tout de même un poil derrière. Il sera par contre meilleur que des modèles classiques de son gabarit. À l'issue de notre dossier, nous sommes partagés entre l'envie de considérer le ventirad de Phononic comme un "Grand" ou de le voir comme il est réellement, c'est-à-dire un ventirad compact très performant. L'approche n'est pas la même selon le parti pris.  C'est pourquoi nous choisissons la seconde option et accordons quatre de nos étoiles aux HEX 2.0, qui reste relativement cher pour un ventirad compact, mais se montre tout de même diablement efficace !

 

Phononic HEX 2.0 [cliquer pour agrandir]phononic hex conclusion


asus 40 corsair 40 antec 40 intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test




Sommaire

1 • Préambule
2 • Le tableau de bord
3 • Protocole de test
4 • Performances et conclusion

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !