COMPTOIR

 • Performances

Commençons par les mesures de performances brutes du ventirad. Ces mesures sont réalisées sur nos plateformes Intel et AMD selon les trois modes de fonctionnement habituellement testés. Bien entendu, nous conservons notre fidèle Noctua NH-U12P en référence.

 

Performances plateforme Intel [cliquer pour agrandir]Performances plateforme AMD [cliquer pour agrandir]

Perfs sur Intel et AMD

 

Pour une fois, nous commençons cette analyse par les résultats obtenus sur notre plateforme LGA1156. On connaît notre i7, très contraignant dans les conditions de test imposées. Comme tout le monde s'y attend, le Shadow Rock LP ne parvient pas à calmer ses ardeurs. N'étant pas prévu pour cela, le résultat est tout à fait logique; la température critique est atteinte après seulement quatre minutes d'effort. Pour ce modèle, nous avons ajouté un relevé de température sur plateforme non overclockée. Dans ces conditions plus optimales et adaptées à son usage, le Shadow Rock LP s'en sort très bien.

La grosse surprise nous vient de la plateforme AMD. Le test sur le Phenom II overclocké passe presque sans encombre. Le Shadow Rock LP encaisse le surplus de consommation induit par l'augmentation de la fréquence et de la tension du processeur. Cela est effectivement le cas lorsque le ventilateur est alimenté en 12V puis en 9V. Si dans le premier cas la température est élevée, mais reste correcte, dans le second elle grimpe un poil plus dangereusement. On approche alors trop près de la limite tolérée par le Phenom II (140W d'origine!!!). Cela rend donc l'usage prolongé peu conseillé dans ces conditions, surtout avec la période estivale qui se pointe. À 7V par contre, le Phenom II Shadow Rock LP vs Intel Stock [cliquer pour agrandir]ne fait pas long feu. Ça plante au bout de 7 minutes. Sur la plateforme réglée sur ses paramètres par défaut, le Shadow Rock LP s'en sort également très bien. Il pourra donc s'occuper de ce processeur et de ses 140W de TDP, malgré la limitation indiquée par Be Quiet!

 

Afin de vous faire une meilleure idée des capacités du Shadow Rock LP, nous vous proposons de le comparer à la pire chose qui existe sur cette planète : le système de refroidissement d'origine vendu avec nos processeurs ! Ici, vous avez accès aux résultats obtenus par le ventirad d'origine Intel, sur une plateforme LGA1156 non OC. Ces résultats serviront à l'avenir de base comparative lorsque les conditions nous imposeront d'effectuer nos tests sur une plateforme d'origine.

 

Nuisances sonores

 

Nuisances sonores [cliquer pour agrandir]Bruit : ventirad Stock Intel VS Shadow Rock LP [cliquer pour agrandir]

Comparaison des nuisances avec le NH-U12P puis le cooler stock Intel

 

Nous faisons l'impasse sur le test en semi-passif de notre protocole étant donné que le radiateur n'est pas conçu pour ça, et ne parvient pas à faire tenir nos configurations au repos. L'accumulation de chaleur est très rapide malgré le ventilateur en extraction, ce qui montre que l'engin n'est pas fait pour fonctionner en condition extrême. Nous passons directement au relevé des nuisances sonores.

 

Après un relevé en demi-teinte réalisé sur le Pure Rock, on s'attendait à des résultats bien moins bons que ceux obtenus ici. Le Shadow Rock LP fonctionne en toute discrétion. Le Pure Wings 2 est efficace et ne génère qu'un "tout petit" 46.5dB à pleine vitesse hors boîtier et directement au-dessus du ventilateur. C'est très satisfaisant et cela garantit encore plus de confort une fois le ventirad enfermé dans un boîtier. Lorsque la régulation est appliquée, on gagne encore en discrétion. Laisser la carte mère gérer la régularisation permettra de bien maitriser la ventilation lors des périodes de faible charge.

 

Vient ensuite le relevé réalisé avec le ventirad d'origine Intel. On sait l'engin bruyant lors des phases de forte charge et nos mesures le confirment. Nous relevons plus de 50dB à pleine vitesse sur ce type de refroidisseur. Le Shadow Rock LP réalise donc un beau gain de 4.5dB ici. L'écart est encore plus important une fois la ventilation régulée.

 

comptoir_4stars.pngCompact, le Shadow Rock LP l'est assurément. Haut de gamme ? Il en a en tout cas les qualités. La finition est irréprochable comme toujours avec Be Quiet! Performant ? C'est une évidence. Le Shadow Rock LP est un allié de choix dans la chasse aux degrés de trop. L'engin nous étonne même à pouvoir encaisser le choc face au Phenom II overclocké. Même si les conditions ne sont pas entièrement réunies pour un usage prolongé sécurisé, le test passe, mais le Shadow Rock LP n'est pas fait pour ça, et c'est aussi une évidence. De plus, ce top flow se montre particulièrement agréable à l'usage hors boîtier. Le ventilateur se fait très discret à pleine vitesse, ce qui est un excellent point. Au niveau de la compatibilité de l'engin, il s'installera sur tout ce qui existe actuellement pour le grand public. Attention cependant au choix des kits de RAM car vous ne disposerez que de 27mm sous le radiateur. Concernant le prix, bequiet promettait quelque chose d'abordable. A 48€ le nouveau venu ne l'est pas forcement. L'investissement n'est toutefois pas mauvais. En conclusion, nous attribuons 4 étoiles au Be Quiet! Shadow Rock LP qui saura vous convaincre lors d'une utilisation standard, sous réserve d'accepter de régler la facture.

 

shadow rock lp conclusionbequiet! Shadow Rock LP [cliquer pour agrandir]

 


amd_logo.jpggigabyte_logo.jpgcrucial_logo.jpgkingston_logo.jpgintel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test



Un poil avant ?

Le NUC d'Intel se décline en version Braswell

Un peu plus tard ...

Des SSD au prix d'un HDD chez SanDisk, les Z400s

Les 20 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !