COMPTOIR

• Performances brutes

Il est temps pour nous de mesurer les performances du NH-C14 dans ces trois configurations de fonctionnement. Nous commençons par le mode Dual Fan (DF), puis le mode High Clearance (HC) avec un seul NF-P14 sur le dessus, enfin le mode Low Profil (LP) avec cette fois un NF-P14 en aspiration sous le radiateur. Le niveau sonore est relevé en mode Dual Fan et chaque mode sera testé en 12v puis avec les adaptateurs LNA et ULNA. Le Noctua NH-U12P reste notre référence pour cette partie du test.

perf brutes amd perf brutes intel

nuisances sonores amd  nuisances sonores intel

 

Le NH-C14 se retrouve ici en tête, avec un net avantage en 12v pour les modes DF et HC. Il n’y a guère qu’en Low Profil qu’il a du mal à distancer le NH-U12P de référence, ceci sur les deux plateformes. Cependant, même dans cette configuration il parvient à refroidir notre Phenom II en ULNA, là ou sont aïeul échoue. La température reste malgré tout proche de la zone critique des 70°.

Le NH-C14 équipé de ses deux ventilateurs est très performant côté refroidissement, mais qu’en est-il des nuisances sonores générées ? À pleine vitesse, c'est-à-dire à 1200tpm, il se fait clairement entendre. L’usage de deux ventilateurs n’aide pas et nous relevons 54dBA, ce qui est proche du bruit généré par le NH-D14 à pleine vitesse.

 

En mode LNA, le top flow se fait déjà plus discret malgré les 46 dBA relevés. On est proche du bruit généré par le NH-U12P et son unique NF-P12, mais les performances restent bonnes quel que soit le nombre de ventilateurs utilisés.

Connectez le NH-C14 aux adaptateurs ULNA et il se fera complètement oublier ! Nous relevons 44 dBA, ce qui est jugé comme ‘’agréable’’ sur l’échelle des décibels. Les performances resteront correctes puisqu’il fait jeu égal avec le ventirad de référence.

 

• Performances à ventilation égale

Débarrassons le NH-C14 de ses deux NF-P14. Il est équipé pour l’épreuve qui suit d’un seul NF-P12 que nous connecterons successivement en 12v, en LNA puis en ULNA.

 

ventilation égale amd ventilation egale intel

 

Dans cette configuration, le NH-U12P ne perd pas le nord si l’on peut dire. Les deux ventirads sont au coude à coude en 12v sur les deux plateformes. Nous assistons par contre à une jolie passe d’arme en LNA et ULNA. Le NH-C14 est meilleur sur AMD puisqu’il parvient toujours à garder le Phenom II sous les 70° en ULNA. En revanche, il perd du terrain sur l’i7 où l’on observe un écart de +5 et +8° en LNA et ULNA en faveur du ventirad de référence.

 

• Performances en semi-passif

Notre challenger n’est pas un maitre dans cette discipline, le design particulier des ventirads top flow y est pour beaucoup. Nous voulions tout de même voir de quoi il était capable en situation semi-passive. Le protocole est ensuite adapté aux ventirads de cette catégorie en simulant un flux d’air généré par un ventilateur (notre NF-P12 à 900tpm) situé sur la porte latérale d’un boitier.

 

test semi passif amdtest semi passif intel

 

Comme vous le constatez, après 30min de repos les températures relevées sont très élevées. On obtient 61° sur AMD et 78 sur Intel. Les zones critiques, qui se situent à 70 et 90° respectivement sur AMD et Intel, sont atteintes en une poignée de secondes et le flux d’air généré par notre NF-P12 en extraction ne permet pas de rafraichir convenablement les deux CPU. La température du Phenom II a continué de monter malgré l’arrêt d’OCCT, ce qui a entrainé la mise en sécurité du CPU.

 

La situation s’arrange avec le ventilateur en ‘’aspiration sur la porte latérale’’. Nous obtenons 43° sur AMD après 30 minutes en Idle, soit 9 degrés de mieux que le rad de référence, alors qu’il fait un peu moins bien sur plateforme Intel, avec 56° relevés.

Une fois les températures critiques atteintes et après les 5 min de repos accordées, le NH-C14 se révèle assez bon sur notre Phenom II, abaissant sa température de 24°  dans ce laps de temps. Sur i7, il parvient à faire chuter la température de 28°, mais cela n’est pas suffisant pour devancer le NH-U12P qui n’était déjà pas très à l’aise dans cet exercice.

 

Pour conclure cette partie du test, nous ne pouvons vous conseiller le NH-C14 si vous êtes adeptes de la recherche du silence absolu. Si vous optez malgré tout pour ce modèle, sachez qu’il vous faudra bien arranger le flux d’air dans votre boitier et surtout utiliser un CPU plus adapté.



Un poil avant ?

En rouge et noiiiiiiiiireuuuh

Un peu plus tard ...

Les HD 6990 arrivent chez les testeurs !

Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !