• Glorious Software ?

Il n’est pas rare que le matériel périphérique impose l’usage de logiciel(s) plus ou moins lourd(s) pour profiter pleinement des fonctionnalités plus ou moins utiles. Glorious a choisi la voie d’un logiciel par référence et par catégorie plutôt que d’opter pour l’usine à gaz qui gère l’ensemble d’un catalogue. Ainsi, le logiciel se nomme Glorious Model D Software, son installateur pèse 1,95 Mo et son dossier après installation occupera tout juste 4,87 Mo !

Ouverte, l’application « OemDrv (32 bit) » consomme trois fois rien, au maximum environ 10 Mo de mémoire système et par moment 0,1 % d’usage CPU. Fermer le programme le réduira automatiquement en notification dans la barre en question et laissera derrière lui le même processus « OemDrv (32 bit) » avec une consommation mémoire quasi inchangée.

 

Pas d’option de mise à jour automatique ni de notification d’aucune sorte, il faudra se rendre soi-même sur le site officiel du constructeur (le lien est donné dans le programme) pour vérifier si une nouvelle version du logiciel (qui comprendra également pilote et firmware pour la souris) a été distribuée. Que dire, si ce n’est que le programme de Glorious PCGR est assez exemplaire de par sa légèreté et sa simplicité, et signe donc un bon début.

 

glorious model d [cliquer pour agrandir]glorious model d [cliquer pour agrandir]

 

L’interface est très propre, claire et facile à prendre en main, pas de sous-menu ou sous-menu du sous-menu (vous voyez où on veut en venir) : tout est visible et accessible depuis la première et seule vraie « page » du programme (hormis quelques popups). Notez qu’il s’agit encore de la première version du programme pour la Model D (si l’on en croit le changelog), uniquement en anglais (ce qui ne changera probablement pas), et aucune version autre que pour Windows n’est disponible — Linux et co. devra donc se contenter des 4 profils de DPI préenregistrés dans le mulot ou faire tous leurs réglages sur une machine compatible avant d’émigrer.

 

Depuis le logiciel, il est possible d’enregistrer jusqu’à 11 profils et définir pour chacun : macro, combinaison de touches, fonction/raccourci de chaque bouton individuellement, ainsi que les différents paramètres plus avancés de la souris. Par exemple, le réglage « Debounce Time » de 4 à 12 ms (10 ms par défaut), qui correspond au temps de latence de chaque clic, un réglage à réserver surtout aux super-humains. Enfin, on ne présentera pas l’enjeu de la section « lightning », le nom parle de lui-même. Ici, pas de zones indépendantes ni de personnalisation poussée, mais 8 effets prédéfinis (9 avec le superbe effet « LED OFF »), dont sont ajustables seulement vitesse et direction (le cas échéant), ce qui suffira largement à satisfaire nos besoins de licorne.

 

glorious model d [cliquer pour agrandir]glorious model d [cliquer pour agrandir]

 

Parmi les réglages anecdotiques, outre le « Debounce Time », on retrouve également la possibilité de régler le « Polling Rate » de 125 à 1000 Hz (1000 Hz étant le défaut), une modification généralement peu utile, sauf peut-être dans le cas de certains vieux jeux pouvant avoir du mal avec un temps de réponse trop élevé. On a également droit au réglable du LOD, ou « Liftoff Distance », soit la distance de soulèvement de la souris ; à 2 mm de base, elle peut être augmentée à 3 mm, un détail potentiellement intéressant pour ceux qui sont du genre à faire planer leur mulot en pleine action.

 

Mais le plus intéressant, c’est bien le réglage du DPI ou ppp de la souris. Le minimum est de 400 (moins bas que d’autres qui démarrent parfois à 100, le minimum du capteur PWM3360), l’augmentation se fait par pas de 100 et il est possible de fixer jusqu’à 5 échelons (chaque avec sa propre couleur — personnalisable — pour tous les distinguer grâce à l’indicateur sous la souris). Par contre, la Glorious Model D sortira aussi un peu du lot avec un réglage pas proposé systématiquement : la modification indépendante du DPI pour les axes X et Y. Vous préférez un axe X à 400 DPI et l’axe Y à 12 000 ? C’est possible ! Certes, ce n’est pas indispensable, mais cela permet au moins d’adapter facilement le comportement de la souris en fonction de la taille de l’écran (particulièrement les grands modèles UltraWide) et selon le type de jeu. À titre d’exemple, de mémoire, ce réglage est encore inexistant chez Logitech.

 

• du monde en face ?

Virtuellement, toutes les souris à base de PWM3360 (et dérivés) sont des concurrentes potentielles, et il s’agit toujours de l’un des meilleurs capteurs du marché utilisé pour de nombreux modèles sur une fourchette de prix assez large. Histoire de positionner l’engin, voici un échantillon de "concurrents" :

 

Souris / MarqueCapteurDPIBoutonsAutrePrix Approx.
Glorious Model D PixArt PMW3360 jusqu'à 12 000 6, Omron 1000 Hz 50 - 70 €
Lexip Np93 PixArt ADNS-3050 jusqu'à 12 000 6 + 4, Huano, Khail Joystick 50€
Roccat Kone Pure SEL Pro-Optic R7 (PixArt PWM3325) jusqu'à 5000 6, Omron 1000 Hz 50 €
ASUS ROG Gladius PixArt PMW3988 jusqu'à 6400 8, Omron 2000 Hz, câble micro-USB détachable 50 €

AUS ROG Gladius 2

& Origin

PixArt PMW3360 jusqu'à 12 000 Omron 1000 Hz, câble micro-USB détachable 50 - 85 €
Logitech G402 Hyperion Fury Capteur hybride Fusion jusqu'à 2400 8 1000 Hz 45 €
CM MasterMouse MM520 PixArt PMW3360 jusqu'à 12 000 6, Omron 1000 Hz 50 €
CM MasterMouse MM710/711 PixArt PMW3389 jusqu'à 16 000 6, Omron 1000 Hz, trouée comme la Model D 50 / 60 €

CM MasteMouse

MM830

PixArt PMW3360 jusqu'à 24 000 8 + Pad, Omron 1000 Hz 50 €
HyperX Pulsfire FPS Pro PixArt PMW3389 jusqu'à 16 000 6, Omron 1000 Hz 40 €
Roccat Kain 102 AIMO Pro-Optic R8 (PixArt PWM3331) jusqu'à 8500 6, Omron 1000 Hz 50 €
Corsair M55 RGB Pro PixArt PMW3327 jusqu'à 12 400 8, Omron 1000 Hz 40 €
Roccat Kain 100 AIMO Pro-Optic R8 (PixArt PWM3331) jusqu'à 8500 6, Omron 1000 Hz 40 €
Madcatz RAT 6+ PixArt PMW3360 jusqu'à 16 000 11, Omron 1000 Hz 60 €

 

Effectivement, y’a du monde, beaucoup de monde ! En tout cas, pour s’offrir du capteur optique PMW3360, le choix est relativement large. Évidemment, tout dépendra aussi de ce que vous recherchez en termes de taille, d’esthétique et d’ergonomie. Mais si c’est des trous qu’il vous faut, pas de trop de saluts, seulement trois choix s’offrent à vous : Glorious Model D, Model O ou CM MM711/710 ! Techniquement, cette dernière a d’ailleurs plusieurs arguments face à la Model D et O : elle est ambidextre (comme la Model O), un peu plus légère (peut être un inconvénient), dispose d’un meilleur capteur (PMW3389, proche du capteur Hero de Logitech, par exemple) et se trouve en ce moment au même prix ! Mais elle est également un peu plus petite…

 

• Finalement, glorious juste comme il faut ?

comptoir 4starsLa Model D est l’exemple parfait de la souris gaming de base avec quelques p’tits trucs en plus pour tenter de faire la différence. En effet, avec le sempiternel mélange Omron + PixArt, parfois saupoudré de RGB, le cœur de son hardware ne la distinguera en aucun cas du lot de mulots équipés du même capteur PMW3360, elle fera son travail de souris gaming aussi bien que l’une de ses jumelles techniques. Ensuite, ce sera à chacun de décider si le poids faible, la grande taille et la conception ouverte de la Model D sont des avantages bienvenus plutôt que des inconvénients tue-l’amour. C’est donc une question personnelle de préférence et d’habitude sur laquelle il est bien difficile de se prononcer objectivement.
En somme, la Model D a au moins le mérite d’exister en proposant une alternative un peu différente avec un hardware éprouvé et une qualité plus que correcte. À ce titre, elle ne démérite pas ! On pourrait peut-être juste lui reprocher des tarifs conseillés un peu élevés considérant la concurrence spirituelle des MM710/711 de Cooler Master (que nous allons d’ailleurs torturer à leur tour très prochainement), mais ce sont aussi des prix qui sont assez cohérents face au reste du segment. Le couac, c’est qu’en ce moment, les Model D semblent être difficiles à dénicher aux tarifs recommandés, particulièrement la version mate, et elles se retrouvent ainsi souvent pile-poil en face des MasterMouse. Il faudra donc probablement attendre un peu, se contenter d’un modèle brillant ou se tourner vers autre chose !

 



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !