• Fouille intégrale de la carte

Puisque la taille ne compte pas toujours, cette petite carte va passer entre nos doigts méticuleux pour nous faire découvrir tous ses secrets.

 gigabyte aorus b550i pro ax - vue de face [cliquer pour agrandir]gigabyte aorus b550i pro ax - vue de derrière [cliquer pour agrandir]

Même en petite taille, les cartes AORUS sont vite reconnaissables avec les graphismes et matériaux utilisés.

 

Malgré le format mini-ITX, nous reconnaissons rapidement la touche AORUS sur cette B550I Pro AX. Le noir mat, les radiateurs en aluminium brossé, le logo gravé au laser, bref tout y est. Le refroidissement est d'ailleurs intéressant, puisque pour gagner en efficacité sur l'alimentation du CPU, il a été choisi de relier les deux radiateurs - VRM et SSD - via un caloduc. Côté connectiques, comptez ici sur 2 slots pour 2 barrettes DDR4, et, question ports, la carte fournit 1 PCIe x16 4.0 et 2 ports M.2 : un en PCIe 4.0, l'autre en PCIe 3.0. Il faut noter que seul le M.2 en PCIe 4.0 est équipé d'un radiateur, l'autre port étant situé au dos de la carte.

 

gigabyte aorus b550i pro ax - vue détaillée du pcb : face avant [cliquer pour agrandir]gigabyte aorus b550i pro ax - vue détaillée du pcb : face arrière [cliquer pour agrandir]

Voici notre petite analyse rituelle du PCB avant et arrière, comprenant les principaux éléments associés à cette mobale.

 

Après quelques minutes à jouer du tournevis et à admirer l'utilisation de chewing-gum rose pour refroidir les VRM, nous pouvons décortiquer l'électronique de cette carte mère. Dans l'ensemble, les composants sont serrés, car le format mini-ITX est très contraignant au niveau de l'espace disponible, mais cela n'empêche pas GIGABYTE de fournir tout ce qui est nécessaire, et ce en exploitant correctement le double-face pour l'implémentation des puces. Il faudra faire certaines concessions quand même, comme le port USB 3.2 Gen 2 interne et quelques ports USB, car la place pour rajouter des contrôleurs et des ports supplémentaires est très limitée. 

 

gigabyte aorus b550i pro ax - zoom sur les VRM [cliquer pour agrandir]gigabyte aorus b550i pro ax - gestion de l'alimentation [cliquer pour agrandir]

Tout comme MSI, GIGABYTE fait confiance à Renesas pour la gestion de l'alimentation du CPU.

 

L'alimentation est aussi contrainte par le manque de place, nous resterons donc limités à une puce RAA229004 qui fonctionne en 6 + 2 phases ici. Mais tout comme MSI, GIGABYTE utilise aussi des VRM du fabricant américain, des Intersil ISL99390, qui sont prévues pour tenir 90 A. Nous avons déjà pu remarquer que ces modèles sont particulièrement efficaces, donnant des résultats plutôt impressionnants avec un nombre correct de phases réelles. Nous craignons par contre que la pâte thermique utilisée puisse avoir une influence néfaste, ces variantes roses étant cassantes et sèches, elles peuvent vite mal vieillir et s'user si la carte chauffe régulièrement sur une longue période.

 

gigabyte aorus b550i pro ax audio

Cette fois nous seront sur une simple puce ALC1220, sans les habituels condensateurs WIMA des cartes AORUS.

 

Le système audio sera tout aussi allégé sur cette carte mère, et nous devrons donc nous contenter d'une simple puce ALC1220 et de quelques condensateurs chimiques. Il faut aussi préciser que le 7.1 disparait ici, puisque la carte ne dispose que des 3 connecteurs basiques : casque/enceinte, micro et line-in. Avec un assemblage aussi serré et peu de composants pour améliorer le signal, il y a des risques que la qualité soit sacrifiée par le format miniature de la carte mère. Par contre, les pistes très courtes peuvent jouer en la faveur de ce système, qui pourrait avoir moins de bruits parasites sur ses lignes audio.

 

gigabyte aorus b550i pro ax - gestion de l'USB-C [cliquer pour agrandir]gigabyte aorus b550i pro ax - gestion du BIOS [cliquer pour agrandir]

gigabyte aorus b550i pro ax - gestion du réseau Ethernet [cliquer pour agrandir]

gigabyte aorus b550i pro ax backplate

L'équipement paraît léger, mais comparé au format de la carte il reste standard.

 

Finissons par la connectique, qui reste correcte pour du mini-ITX avec 4 ports USB 3.2 Gen 1, 2 ports USB 3.2 Gen 2 (1 Type-A et 1 Type-C), 1 port HDMI, 1 DisplayPort et une puce Ethernet Realtek 2.5G, le réseau d'Intel ne convainquant toujours pas GIGABYTE. Notez la fonctionnalité de flashouille de BIOS directement depuis un lecteur USB sans avoir besoin de booter le PC - pratique en cas de mauvaise manipulation ou de CPU non supporté - qui devient un classique pour toutes les cartes mères. La carte dispose également du Wi-Fi 6, ce qui sera pratique pour quiconque souhaitant se passer de câble Ethernet.

 

À l'intérieur la connectique reste faible par contre, avec seulement 3 prises pour la ventilation, 1 branchement aRGB et pas de prise USB 3.2 Gen2. Tant que nous abordons ce fameux RGB, l'éclairage n'est présent qu'en rétro éclairage sur le côté droit de la carte mère, ce qui donnera un visuel très léger, surtout si l'intérieur de votre boîtier est noir mat.



Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !