• Cascade Lake-X : 10ème génération HEDT

Nous venons de le voir au cours des 2 dernières pages, AMD a prévu du lourd pour rafraîchir sa plateforme HEDT, quid des bleus cette fois ? Autant être clair tout de suite, Cascade Lake-X qui anime cette nouvelle génération, n'est qu'un refresh / speed bump de l'architecture Skylake-X utilisée sur les série 7 et 9, vous pouvez vous référer à ce dossier pour le détail de cette dernière. Toutefois, à l'instar de Coffee Lake, des mitigations hardware ont été ajoutées pour corriger certaines failles de sécurité en limitant l'impact sur les performances. Les fréquences sont officiellement en hausse, mais ce n'est pas si simple comme vous le verrez un peu plus bas, du fait d'un TDP inchangé à 165 W, restrictif pour les puces bardées de cœurs au sommet de la gamme. On notera également que cette dernière est nettement réduite (exit le 16 cœurs ainsi que le second décacore et l'octocore). Enfin, et c'est le point le plus important, les tarifs sont en baisse très sensible par rapport aux générations précédentes, le flagship passant sous les 1000 $ pour mille pièces, contre le double précédemment. Bien entendu, la concurrence de Zen 2 explique cela, il est d'ailleurs amusant de constater qu'Intel va jouer la carte du prix face aux Threadripper plus chers, si ce n'est pas un renversement complet de situation ça !

 

DésignationCoeurs/ThreadsTB 3.0 MaxBasePrixPrix prédécesseur
Core i9-10980XE 18/36 4,8 GHz 3.0 GHz 979 $ 1979 $ (9980XE)
Core i9-10940X 14/28 4,8 GHz 3,3 GHz 784 $ 1387 $ (9940X)
Core i9-10920X 12/24 4,8 GHz 3,5 GHz 689 $ 1189 $ (9920X)
Core i9-10900X 10/20 4,7 GHz 3,7 GHz 590 $ 989 $ (9900X)

 La dixième génération de processeur HEDT Intel

 

Le die utilisé est nommé MCC par Intel (pour Medium Core Count intégrant 18 cœurs), c'est celui-ci que vous retrouverez en photo ci-dessous. Pour le décacœur, c'est le LCC (Low Core Count à 10 cœurs) qui est à l'oeuvre. Ils sont toujours gravés en 14 nm, mais profitent des derniers progrès du process (14++) à l'instar de Coffee Lake Refresh. Il est intéressant de noter qu'Intel n'est toujours pas décidé à suivre AMD sur le très (très) haut de gamme en introduisant par exemple son die HCC (High Core Count) comprenant jusqu'à 28 cœurs et qui serait à n'en pas douter un concurrent plus difficile à battre. Est-ce pour éviter de perdre des ventes lucratives de Xeon Platinum ou la nécessité d'utiliser un socket capable d'encaisser un TDP officiel plus élevé ? Toujours est-il que les bleus s'en tiennent pour l'heure à 18 cœurs sur leur plateforme HEDT.

 

die sklx

Le die MCC


Afin de pouvoir évaluer Cascade Lake-X, Intel nous a fourni le processeur coiffant la gamme, à savoir le Core i9-10980XE. La dixième génération ne bouleversera pas l'aspect visuel des puces sur plateforme LGA 2066, face avant comme arrière. Cette dernière est identique aux générations précédentes pour les points de contacts (en toute logique), mais aussi les CMS.

 

 

10980xe recto10980xe verso

Core i9-10980XE recto et verso

 

Que nous apprend CPU-Z au niveau des spécifications de ce nouveau Core i9 ? 18 cœurs pour 36 threads gérés en parallèle, c'est bien ce qui était attendu. Les autres caractéristiques sont également conformes à ce qui est annoncé, notamment un cache L3 de 24,75 Mo, mais aussi un TDP inchangé à 165 W. Passons aux fréquences à présent :

 

cpuz 10980xe t [cliquer pour agrandir]

CPU-Z Core i9-10980XE (de gauche à droite : au repos, en charge sur 1 cœur puis sur tous)

 

Au repos, le CPU se stabilise à 1200 MHz avec une tension de fonctionnement lue par CPU-Z aux alentours de 0,7 V. En charge légère, le maximum mesurable est de 4,8 GHz avec un peu plus de 1,35 V. Lorsque que tous les cœurs sont sollicités, la fréquence est réduite à 3,8 GHz pour à peine plus d'un volt. Toutefois, si la charge est lourde et soutenue (sollicitation des unités AVX par exemple), alors la fréquence chute encore davantage pour atteindre 3.2 GHz. Si l'on reste dans la limite du TDP de 165 W par contre, il est possible d'atteindre des valeurs plus élevées comme vous allez le voir.

 

Nous avons veillé à bien désactiver les différentes optimisations de la carte mère activées par défaut (synchronisation des cœurs, TDP surévalué, etc.). Attention toutefois, ces fréquences prennent en compte Turbo Boost Max 3.0, la fréquence de 4,8 GHz ne sera donc atteinte que sur les 2 meilleurs cœurs du processeur et correspondent au cas le plus favorable (pas de limitation température ou TDP) qui est loin de se produire systématiquement. La donne peut donc changer considérablement comme nous l'avons montré précédemment... Voici les résultats obtenus en comparaison du Core i9-9980XE.

 

Nombre de coeurs sollicitésFréquence 9980XE (GHz)Frequence 10980XE (GHz)
1 4.5 4.8
2 4.5 4.8
3 4.2 4.7
4 4.2 4.7
5 4.1 4.3
6 4.1 4.3
7 4.1 4.3
8 4.1 4.3
9 4.1 4.3
10 4.1 4.3
11 4.1 4.3
12 4.1 4.3
13 3.9 3.9
14 3.9 3.9
15 3.9 3.9
16 3.9 3.9
17 3.8 3.8
18 3.8 3.8

 

Lorsque le CPU est faiblement sollicité, le nouveau venu peut profiter d'une fréquence sensiblement plus élevée, mais dès que la charge impose au CPU plus de 4 cœurs pour le traitement, l'avantage s'estompe pour disparaître totalement à partir du treizième guerrier cœur. Sachant que ces processeurs sont destinés à un usage massivement parallèle, l'avantage pratique du nouveau venu dans ces conditions risque de s'avérer très limité...

 

Rappelons qu'Intel détermine 2 limites de puissance pour ses CPU. La première, PL1 (Power Limit 1), correspond au TDP défini pour le CPU. La seconde (PL2) est une valeur plus élevée qui est variable selon les conditions de fonctionnement (qualité du refroidisseur etc.). En général, elle est 25% plus élevée que PL1, mais cette valeur peut-être ajustée par le fabricant de carte mère (ou manuellement) à la hausse comme à la baisse. Lors d'une forte sollicitation CPU, PL2 s'applique tout d'abord à ce dernier. La durée durant laquelle cette dernière est conservée (si la charge se prolonge) est nommée TAU. Intel préconise entre une et huit secondes, mais là-aussi, elle est aussi exposée par certains fabricants de carte mère, et donc parfois paramétrable manuellement. Une fois cette limite de temps atteinte, et si la charge se poursuit, le CPU utilise alors PL1 comme limite de puissance. 

 

Voilà, c'est terminé pour cette partie, passons au protocole de tests page suivante.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 44 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !