Winter is coming...

 

Oui, vous avez bien lu, il s'agit d'une mobale équipée du chipset H270 que nous allons tester ici. Quelles différences avec le chipset haut de gamme Z270 : 4 lignes PCIe de moins sur le chipset, pas de support du multi GPU, pas d'overclocking possible et quelques euros de moins. Malgré ces restrictions, les cartes mères H270 sont une alternative intéressante pour se monter une configuration solide à un coût plus raisonnable, alors pourquoi n'auraient-elles pas le droit à un petit test ?

Nous voilà donc avec cette MSI H270 TOMAHAWK ARCTIC installée sur la table de bench prête à faire feu. Pourra-t-elle tenir la comparaison face à ses consœurs en Z270 ? La réponse dans la suite de ce dossier.

 

review h270 tomahawk

 

• Présentation et layout

MSI H270 TOMAHAWK ARCTIC [cliquer pour agrandir]

 

MSI H270 TOMAHAWK ARCTIC
Socket, chipset LGA 1151, Intel H270
Mémoire 4 Slots DDR4, Max 64Go, DDR4-2400
Slots d'extension

3 x PCIe 3.0 x16
3 x PCIe 3.0 x1

SATA

6 x SATA 6 Gb/s
2 x M.2 32 Gb/s

LAN

Intel I219-V

Audio Realtek ALC892
Ports USB

8 x USB 3.0 4 à l'arrière
et 4 internes

1 x USB 3.1 Gen2 Type-A

1 x USB 3.1 Gen2 Type-C
6 x USB 2.0

Sorties vidéo

1 x HDMI, 1 x DVI-D

Bundle Manuel, DVD, 2 x SATA, BP I/O

Gamme ARCTIC oblige, nous voici en présence d'une déco façon chasseur alpin, à savoir du blanc et du gris argent pour pouvoir se fondre dans le décor polaire. Blague à part, c'est plutôt réussi et la carte trouvera joliment sa place dans un boîtier blanc ou gris clair pour peu que les autres éléments de la configuration soient dans le même ton. L'ensemble est évidemment éclairé par quelques DEL blanches du côté du chipset audio et sous la mobale, mais aussi sur le dissipateur du H270 qui pour sa part s'illumine en bleu. Rien d'outrancier ici, c'est propre et ça ne pique pas les yeux.

 

Le format ATX aidant, tous les composants et connecteurs trouvent aisément leur place sur le PCB. C'est intelligemment mis en place et ça permet un accès aisé ainsi qu'un bon refroidissement de l'ensemble.

 

La connectique interne, mais aussi externe est riche (6x SATA, 2x M.2, 8x USB 3.0, USB 3.1 Type-A et Type-C, 6x USB 2.0...) et suffira très largement à la majorité des utilisateurs. Petit bonus, la présence d'un débug LED qui même s'il n'est pas aussi pratique qu'une version avec digit, se révèle utile pour détecter d'éventuels problèmes au démarrage.

 

L'ensemble présente une bonne finition, mais quelques détails pourraient être améliorés. Le cache du panneau d'E/S arrière en plastique fin fait un peu cheap, le fil d'alimentation des DEL du dissipateur chipset aurait pu être mieux dissimulé et enfin le vernis du PCB utilisé par MSi nous donne toujours cette impression d'une moindre qualité comparée à la concurrence. Côté bundle, c'est maigre de chez maigre. Un CD de drivers, une notice, 2 câbles SATA et le cache du panneau d'E/S, même un pas un autocollant, dommage...

 

Un socket, ça se met sur le pied... [cliquer pour agrandir]La partie audio et les slots PCIe [cliquer pour agrandir]Les slots RAM et le debug LED [cliquer pour agrandir]

Le panneau d'E/S  [cliquer pour agrandir]

Une connectique comparables aux modèles Z270

 

 

• Le BIOS

Malgré l'impossibilité d'overclocker, le bios de la H270 TOMAHAWK ARCTIC dispose des mêmes options que les cartes mères équipées du Z270. On se retrouve donc avec un menu OC quasiment inutile puisque la plupart des choses ne sont pas modifiables.

 

Mode "easy" [cliquer pour agrandir]Mode "advanced" [cliquer pour agrandir]Menu "OC" useless malheureusement [cliquer pour agrandir]

Un bios bien fichu

 

Il y a toujours deux modes disponibles "easy" et "advanced". Le premier permet de modifier les paramètres les plus courants, le second s'adresse aux avertis et permet une configuration dans les moindres détails. L'overclocking n'étant pas disponible avec ce chipset, il est difficile de triturer correctement le bios et de juger son efficacité. Cela étant, il remplit correctement son office pour les options restant modifiables, mais on aurait aimé que le descriptif de chaque paramètre soit plus explicite...

 

• Softwares fournis

MSi fournit deux logiciels avec la carte mère, "Gaming App" et "MSI Command Center".

 

Gaming App [cliquer pour agrandir] Command Center [cliquer pour agrandir]Pour les faire tourner plus ou moins vite... [cliquer pour agrandir]

C'est un peu comme le H de Hawaï...

 

Au même titre que le bios, l'indisponibilité de l'overclocking rend ces softs beaucoup moins utiles. Le Gaming App permet de modifier le comportement des DEL embarquées (éteintes, effet respiration, clignotement ou double clignotement) et d'activer l'OSD pour afficher certaines informations dans les jeux compatibles. Le Command Center, utilitaire servant surtout à l'overclocking directement sous Windows ne permettra ici que la gestion de la vitesse des ventilateurs.

 




Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !