• C'est quoi qu'on essaie et c'est comment qu'on fait

mirrors edgeEn fait la donne a finalement très peu changé depuis le rachat par Nvidia. Les jeux qui sont optimisés pour ne sont pas légion, tout au plus on peut compter sur un voire deux gros titres par an, ce qui fait franchement maigre. Si Ageia n'avait pas eu les reins assez solides pour se maintenir, Nvidia en a plus dans l'escarcelle, mais l'échec est encore présent en 2012. Pourquoi ? Tout d'abord parce que malgré les moyens mis à disposition, les développeurs n'ont pas su se servir de cet outil de manière optimale, les effets se contentant encore d'être du genre un peu de brouillard par ci, quelques éclats explosifs par là, bref rien qui n'apporte une vraie plus value ou une grosse dose immersion ingame.

 

Autre point qui dessert finalement beaucoup : AMD et ses Radeon présentant un parc de gamers non négligeables, PhysX en tant que technologie propriétaire est mise de côté pour ménager la chèvre et le chou. Alors en 2012, Nvidia se sert encore de PhysX comme d'un bonus apporté à ses cartes, mais ce dernier n'a pas du tout la dimension qu'il devrait avoir. C'est plus un argument de vente qu'un argument ingame. Et pour finir, il faut aussi reconnaitre une chose : 90% des jeux qui sont optimisés PhysX tournent sous Unreal Engine 3, ils sont rares à avoir fait des infidélités à ce couple-là. Quelle que soit la forme de l'UE3, avec ou sans Cell Shading, on tourne un peu en rond d'un point de vue améliorations graphiques apportées.

 

Ce qui coûte aussi bien cher, c'est également le fait que d'autres solutions physiques tout aussi crédibles existent et qui fonctionnent pour tous les GPU/CPU, il n'y a pas d'exclus. On comprend pour autant Nvidia qui a investi et qui ne voudrait pas voir son concurrent bénéficier gratuitement de ses deniers, mais tant que la technologie sera fermée, le bon sens fait penser qu'elle ne pourra pas s'imposer, la preuve depuis 2008 : ça stagne. De plus les CPU étant devenus franchement solides, la gestion de la physique par ce dernier telle qu'elle est implémentée n'est pas si préjudiciable que ça en termes de performances.

 

Est-ce qu'il faut donc en conclure que PhysX est fini ? Pas vraiment en fait si on regarde le travail fait récemment par les développeurs. Chez Gearbox, on a intégré PhysX intelligemment avec le jeu Borderlands 2, et c'est bien la première fois depuis la création d'Ageia qu'un jeu se sert astucieusement des routines, on pense inévitablement à la qualité de la gestion des fluides, bien dans l'esprit du jeu. Certes ça ne fait pas beaucoup, mais cette porte ouverte laisse penser que ça sera bien meilleur avec l'Unreal Engine 4 par exemple d'ici une paire d'années...

 

Nous avons voulu tester les performances PhysX dans 4 jeux importants qui sont Batman Arkham City, Metro 2033, Mafia 2 et Borderlands 2. Mais pour ce faire, nous avons sélectionné 3 cartes récentes, les GTX 470, 660 et 680, mélangé GTX 470 + GTX 660 et GTX 680 + GTX 660, et une résolution adaptée à l'époque, le Full HD. Bien entendu il est question de voir ce qu'un gamer peut obtenir, aussi les détails sont mis au maximum (exception faite de Metro 2033 et le DOF désactivé) y compris la physique.

 

La plateforme de test est aussi solide pour éviter un éventuel bridage des performances, c'est un Core i7 3930K avec Hyperthreading activé et ayant un Turbo bloqué à 4 GHz. Pourquoi ? Parce qu'un gamer ne s'amuse pas à aller dans le bios pour désactiver l'HT à chaque fois qu'il veut jouer. Du coup, pour voir l'impact du CPU, c'est-à-dire du nombre de coeurs et de threads, et des fréquences, nous avons fait varier tout cela pour voir les conséquences. On retrouvera donc :

 

• 2c / 2t à 2, 3 et 4 GHz

• 2c / 4t à 2, 3 et 4 GHz

• 4c / 4t à 2, 3 et 4 GHz

• 4c / 8t à 2, 3 et 4 GHz

• 6c / 6t à 2, 3 et 4 GHz

• 6c / 12t à 2, 3 et 4 GHz

Ce test CPU est fait sur Borderlands 2 avec PhysX à fond, comme tous les détails, et avec une GTX 680 de réference. Globalement on devrait y voir plus clair en fin d'article sur les besoins de la technologie et sur le coût en termes d'images par seconde vis à vis de la sacro-sainte fluidité

 

• Configurations

Matérielle :

LGA2011 :

Asus P9X79 Pro

Core i7 3930K

4x2Go DDR3 1600 Kingston cas 9

Alimentation Thermaltake Toughpower 1350W

GTX 680 de référence

Gainward GTX 660

Gigabyte GTX 470 de référence

Noctua NH-U12P + 2xNF-F12P push/pull

SSD Sandisk Extreme 128Go Firmware R201

Lecteur BR LG

 

Logicielle :

Windows 7 Entreprise SP1 avec MAJ effectuées

Piltes Intel 9.3.0.1021

Intel RSTe 3.5.0.1101

Pilotes Geforce 306.63 WHQL

Fraps 3.5

 

physx_nvidia.jpg  



sommaire


Les 67 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !