• Présentation

 

 Le trio de ventilateurs en façade du Hunter [cliquer pour agrandir]Un arrière train classique pour ce chasseur [cliquer pour agrandir]

Le Hunter de face et de dos

 

Chieftec Hunter

COULEUR Noir
FAMILLE

moyen tour

DIMENSIONS (EN MM)

464 x 210 x 408

POIDS

5 kg

MATÉRIAUX Plastique, acier, verre trempé
FORMATS DE CARTE

ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 2
BAIES 2,5" 2
Slots PCI 7
RESTRICTIONS

CPU : 170 mm

GPU : 320 mm

PSU : 180 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 2xUSB 3.0 & I/O Audio
VENTILATION FOURNIE

1 x 120 mm en extraction + 3 x 120 en aspi

PRIX OFFICIEL

75 €

Le Hunter est un boîtier ATX au format raisonnable. Nous mesurons 464 mm de hauteur, 210 mm de largeur et 408 mm de profondeur. Le modèle constitué d'acier fin et de verre trempé ne fait que 5 kg à vide.

 

Le panneau vitré transparent à souhait [cliquer pour agrandir]

 

La façade est la plus travaillée sur ce boîtier. Elle offre une partie ouverte est meshée en plein centre, sur laquelle viennent se poser deux rabats qui occupe chacun le tiers de la surface. Des aérations sont ensuite disposées de part et d'autre de la façade pour ajouter plus d'accès à l'air. L'air est aspiré par trois ventilateurs aRGB de 120 mm visibles au travers de la partie en mesh.

 

La connectique sur le dessus du châssis [cliquer pour agrandir]Sur le haut nous trouvons la connectique externe qui se compose de deux ports USB 3.0, des E/S audio d'un bouton de gestion de l'intensité d'éclairage des ventilateurs et d'un second qui permet de basculer d'un effet à l'autre. Le reste de la surface est occupé par un emplacement de ventilation laissé vacant et qui peut accueillir deux ventilateurs de 120 ou 140 mm.

 

À l'arrière nous trouvons un emplacement pour le bloc d'alimentation dans le fond du châssis, sept slots d'extension qui sont protégés par une partie d'acier embouti et équipés d'un système de rétention des cartes filles sur glissière. Enfin, tout en haut nous avons l'emplacement de la ventilation d'extraction occupé par un modèle de 120 mm également et l'I/O Shield pour terminer la visite de cette face.

 

Sous le châssis, rien de bien excitant si ce n'est le système de rétention de la baie de stockage ou un filtre alvéolé basique.

 

Les ouvrants se composent d'un panneau de verre transparent en plein format sur la gauche. La plaque de verre est maintenue par quatre vis à main à chacune des extrémités. Le panneau de droite est un panneau plein en acier fin maintenu à l'arrière par deux vis moletées.

 

dimensions chieftec hunter

 

• Alain terrieur

 

Le plateau de carte mère [cliquer pour agrandir]L'arrière du châssis [cliquer pour agrandir]

Côté plateau et arrière du châssis

 

Le capot de fond dans le Hunter [cliquer pour agrandir]Nous déposons les panneaux pour dégager la vue de l'intérieur du Hunter. Le plateau de carte mère accueillera un modèle au format ATX ou inférieur. L'espace est parsemé de passages de câbles protégés pour ceux situés à droite. Les accès à l'EPS-12V ou aux divers connecteurs situés sur le haut de la carte mère sont facilités, tout comme l'accès aux headers du bas du PCB. Pour ces derniers, cela se fera par des passages de câbles disposés sur le compartiment du fond.

 

Le capot du fond du châssis est équipé d'une fenêtre qui vous laisse admirer votre bloc d'alimentation. Il dispose également d'une grille d'aération sur toute sa surface supérieure et d'un passage permettant la maintenance des ventilateurs présents sur l'avant.

 

Ventilation arrière et haut du châssis [cliquer pour agrandir]Et en ce qui concerne les ventilateurs justement, nous avons droit à trois 120 mm RGBisés en aspiration. L'espace peut aussi bien accueillir à la place deux ventilateurs de 140 mm ou un radiateur de 240/280 mm si vous préférez le watercooling. Sur le dessus la place n'est pas suffisante pour y coller votre AIO par exemple, mais peut accueillir deux ventilateurs (là encore de 120 ou 140. La visite s'arrête là de ce côté.

 

On retourne le châssis pour découvrir l'envers. Nous voyons dans un premier temps une baie de stockage sous le compartiment. Elle permet d'installer deux unités de 3.5". Si elle n'est pas utilisée, vous pouvez la démonter pour gagner de la place.

 

La partie stockage [cliquer pour agrandir]Le hub de contrôle de ventilation et d'éclairage [cliquer pour agrandir]

Stockage et hub

 

Derrière le plateau nous trouvons deux supports de SSD placés sous la large ouverture qui permet l'accès à la backplate de votre carte mère. Enfin, et cela ne vous aura pas échappé, vous aurez droit à un concentrateur qui permet de gérer l'éclairage des ventilateurs via les boutons disponibles sur le dessus du boîtier ou depuis le logiciel de votre carte mère. Il dispose de cinq canaux d'éclairage aRGB et cinq PWM, et deux emplacements réservés aux bandeaux aRGB. La gestion de la régulation des ventilateurs se fera à l'aide d'un connecteur 4 pins PWM sur votre carte mère.

 

La mise en place

Red is dead [cliquer pour agrandir]La mise en place du Hunter n'est pas la plus difficile qui soit, bien au contraire. La place est suffisante pour notre carte mère, il faudra donc penser au branchement des connecteurs sur le dessus afin de ne pas être gêné par la suite par un gros dissipateur.

 
Concernant le GPU, il faudra penser à détacher les équerres embouties avant de placer votre carte mère ; un dissipateur un peu haut pourrait gêner la manipulation. C'est tout ce que nous noterons de plus désagréable.

 

Du côté des restrictions, le boîtier se montre généreux. Nous avons droit à 170 mm d'espace pour le dissipateur CPU, 320 mm pour le GPU et 180 mm pour le bloc d'alimentation (baie de stockage en place). Notez également qu'il sera impossible d'installer un AIO sur le haut du modèle.

 

Le Hunter se positionne dans l'entrée de gamme. Chieftec n'est pas gourmand et en demandera 75 € environ. C'est tout pour la présentation d'usage. Allons voir comment ça marche en pratique.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !