• Présentation

 

L'insurgent en marche (avant) [cliquer pour agrandir]L'insurgent en marche (arrière !!!) [cliquer pour agrandir]

L'Insurgent de Cybertek, tout de rouge vêtu. 

 

L'Hyper 212 Black Edition de Cooler Master [cliquer pour agrandir]L'Insurgent (V1), c'est son petit nom de référence, est conçu autour d'une plateforme Intel. La carte mère est une MSI B360 Gaming Plus, qui accueille un processeur Intel Core I5-9400F (hexacore cadencé à 2.9 GHz/4.1 GHz en boost pour 65 W de TDP).

 

On y trouve ensuite 16 Go de Corsair Vengeance LPX PC4-21300 (2666 MHz Cas 16), mais en une seule barrette. Le choix est assez étonnant, mais il peut être motivé par une envie de maitriser le coût ou simplifier la mise à jour ultérieure.

 

On continue notre visite par le système de refroidissement. L'évacuation de la chaleur du processeur est confiée à l'excellent Hyper 212 RGB Black Edition, que nous avions pu tester ici même dans sa version classique.

 

Ici, le SSD M.2 SATA de chez Crucial [cliquer pour agrandir]Le stockage est confié à deux unités. Nous trouvons un SSD MX500 M.2 SATA de chez Crucial. Il s'agit de la version de 500 Go, livrée vierge, et qui sera là pour gérer le système d'exploitation. Le stockage aura sa place sur un Seagate Barracuda de 2 To.

 

L'affichage est assuré par une RTX 2060 Ventus OC de chez MSI. Ce modèle booste à 1710 MHz et ses 6 Go de mémoire restent cadencés à la fréquence de référence. Enfin, l'apport d'énergie se fera via un bloc de 600 W de chez FSP. Il s'agit plus précisément d'une alimentation Hyper 600S, non modulaire, disposant d'une certification 80+ Bronze. Tout ça est installé dans un boîtier Cooler Master MasterBox K500 RGB.

 

La carte graphique, une RTX 2060 Ventus OC de chez MSI [cliquer pour agrandir]La backplate de la RTX 2060 de l'Insurgent [cliquer pour agrandir]

La MSI RTX 2060 Ventus OC de l'Insurgent

 

Au niveau de l'équilibre de l'ensemble, nous n'avons pas grand-chose à souligner si ce n'est le choix du Single Channel pour la mémoire. Bien entendu, nous testerons la machine avec un kit dual channel afin de vérifier l'écart de performance qui pourrait exister.

 

• Le montage

 

L'intérieur, bien rangé, de l'Insurgent [cliquer pour agrandir]L'arrière du plateau. Agencement correct malgré l'utilisation d'un bloc non modulaire. [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du PC

 

Sous le dissipateur [cliquer pour agrandir]Le montage est très propre du côté de la carte mère. Aucun câble inutile ne traine. En soulevant le ventirad, nous découvrons un surplus de pâte thermique. Elle déborde quelque peu sur les côtés du socket, mais cela n'a eu aucune incidence néfaste sur les températures (la vérification est faite après nos tests). Derrière le plateau, l'agencement du câblage est lui aussi de bonne facture, en tout cas réalisé selon les possibilités offertes par le boîtier. Le bloc d'alimentation n'étant pas modulaire, on trouvera l'excédent de câble placé juste devant, entre lui et le support de disque dur.

 

Tout ça est installé dans un Cooler Master MasterBox K500 RGB. La qualité de filtration du boîtier n'est pas exceptionnelle puisque nous avons affaire à des filtres alvéolés. Nous en trouvons un sur l'avant, incrusté dans la façade, et un second sur le dessus, aimanté et donc amovible pour le coup. Sous le châssis, nous trouvons un troisième filtre alvéolé. Il est maintenu par des replis métalliques. Vous avez la possibilité de le retirer pour le nettoyer.

 

 

L'aération est confiée à trois ventilateurs maison. Il s'agit d'un duo 120 mm RGB placé à l'avant, en aspiration, et un troisième 120 sans DEL en extraction sur l'emplacement arrière. La ventilation se montre assez bruyante à l'allumage avec un bruit de vibration assez désagréable. Nous constatons que le couple de 120 RGB est alimenté par un splitter connecté à un Molex 12V. Les ventilateurs tournent en permanence à pleine vitesse et il est impossible de les réguler en l'état (sans réducteur de tension). Nous verrons dans la première partie de nos tests s'il est possible d'améliorer ce point.

 

• Et si on détaillait la configuration ?

Nous avons fait les présentations, voici un récapitulatif du matériel utilisé, condencé dans un tableau. On vous met également le prix au détail des éléments utilisés à la date de publication :

 

Cybertek Insurgent
V1 V2
Processeur Intel Core i5-9400F
Carte mère MSI B360 Gaming Plus MSI Z390-A Pro
Carte graphique MSI RTX 2060 Ventus 6G OC Gigabyte RTX 2060 OC 6G
Mémoire 1 X 16 Go Corsair Vengeance LPX PC4-21300 Cas.16
SSD Crucial MX500 500 Go M.2 Sata Corsair MP510 480 Go NVMe
Disque dur Seagate BarraCuda 2 To
Alimentation FSP Hyper 600S 600W 80+ Bronze  M-Red 700W RGB 80+ bronze
Refroidissement Cooler Master Hyper 212 RGB Black Edition Gamemax Gamma 500 rainbow
Boîtier Cooler Master MasterBox K500 RGB Antec DP501 black
Divers D-Link PCIe WIFI 1200 Mbits Gigabyte PCIe BT5/WIFI AC
Prix au détail 1023.48 € 1031.07 €

 

Le PC Insurgent est disponible chez Cybertek au prix de 1099,99 € hors OS, montage compris, dans sa nouvelle version équipée d'une RTX 2060 de chez Asus, un SSD NVMe Corsair et une carte réseau Wifi de chez Gigabyte. Au détail, le meilleur tarif que nous trouvons au moment de rédiger ces lignes est de 1031,07 €. Il va de soit que si vous n'êtes pas à l'aise avec l'assemblage d'un PC, le supplément demandé n'est absolument pas excessif ! Il y aura par contre l'inconvéniant d'une garantie limitée à 2 ans sur ce type de produit livré complet et vous n'aurez pas de système d'exploitation. Sur le site de l'intégrateur, vous aurez la possibilité de modifier la configuration en choisissant par exemple une RTX 2060 Super, un core i7-9700K ou encore 32 Go de mémoire. Le PC atteindra les 1600 €, sans système d'exploitation, une fois la mise à jour faite.

 

Maintenant que nous avons fait le tour, rendez-vous en page suivante pour découvrir le protocole que nous avons élaboré pour l'occasion.



Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !