• Présentation

 

 Nouvelle façade et nouvelle couleur pour le Pure Base 500 [cliquer pour agrandir]Un arrière train dans l'air du temps.  [cliquer pour agrandir]

Le Pure Base 500 Gris métal

 

 

be quiet! Pure Base 500

COULEUR Noir, blanc et gris
FAMILLE

moyen tour

DIMENSIONS (EN MM)

463 x 232 x 450

POIDS

7 kg

MATÉRIAUX Plastique, acier, verre trempé*
FORMATS DE CARTE

ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 2
BAIES 2,5" 5
Slots PCI 7
RESTRICTIONS

CPU : 191 mm

GPU : 369 mm

PSU : 225 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 2xUSB 3.0 / I/O HD Audio
VENTILATION FOURNIE

2 x Pure Wings 140  (1 x avant + 1 x arrière)

PRIX OFFICIEL

Pure Base 500 noir : 69,90 €

Pure Base 500 TG noir : 79,90 €

Pure base 500 gris/blanc : 74.90 €

Pure base 500 gris/blanc TG : 84,90 €

La couleur n'est pas la seule nouveauté qui nous saute au visage lors du déballage, mais avant d'aller plus loin voici quelques chiffres. Le Pure Base 500 est un modèle compact comme nous l'évoquions en intro. Ses mensurations en témoignent puisqu'il culmine à 463 mm de hauteur, pour 231 mm de largeur et 450 mm de profondeur. Son poids varie entre 6.95 kg et 7.53 kg et ce n'est pas à cause de la couleur puisque le petit nouveau est disponible avec ou sans panneau en verre trempé.

 

La vitre en plein format pour notre version [cliquer pour agrandir]

 

Nous voici côté façade. La marque a travaillé son design en gardant cet esprit de polyvalence. be quiet! nous propose quelque chose de propre, aux angles biseautés. Le modèle conserve toute sa sobriété quelle que soit la couleur qui l'habille. Nous trouvons une façade en plastique, à la finition qui rappelle l'aluminium brossé. L'effet est assez réussi, même s'il s'agit de plastique. La façade est entourée d'aérations, placées sur les côtés et en dessous.

 

La connectique et la plaque sur le dessus [cliquer pour agrandir]La même chose avec le filtre magnétique [cliquer pour agrandir]

Les deux designs possible pour le dessus du boîtier

 

L'avant du boîtier sans son cache [cliquer pour agrandir]La connectique externe est déplacée sur le dessus. Elle se compose de deux ports USB 3.0 et des E/S HD Audio. Là, pas de splitter dans le bundle si vous êtes équipés d'un casque/micro pourvu de deux connecteurs. Si l'on continue plus en arrière, nous découvrons une trappe -ou un cache si vous préférez- amovible. Celle-ci permet de protéger l'emplacement 240/280 situé juste en dessous et accessoirement de limiter les nuisances qui pourraient s'échapper du boîtier. La marque ajoute un filtre qui lui libérera la voie aux éventuels ventilateurs que vous placerez là.

 

À l'arrière, nous sommes face à quelque chose d'assez commun. Le boîtier dispose d'un emplacement d'alimentation sur le fond, qui se voit équipé d'un support amovible. Nous trouvons ensuite sept slots d'extension trahissant la capacité du boîtier. L'emplacement est complété par une platine mobile qui bloquera les cartes filles sur leurs emplacements. Juste au-dessus, l'I/O Shield et un espace réservé a la ventilation, que l'on devine occupé par un moulin de 140 mm.

 

Sur la droite du châssis, rien de bien intéressant. Le boîtier est équipé d'un panneau plein. De l'autre côté nous avons une fenêtre plein format sur notre modèle. Le Pure Base 500 est également disponible sans cet attribut si vous n'en êtes pas friand. Enfin, sous le boîtier, nous trouverons un large filtre à poussière qui devrait empêcher une invasion trop rapide de l'intérieur.

 

pure base 500 dimesions

 

• Alain Terieur

 

L'intérieur côté carte mère [cliquer pour agrandir]L'arrière du plateau et le support SSD de ce côté [cliquer pour agrandir]

Côté pile ou côté face ?

 

Justement en parlant de l'intérieur, il est temps d'aller y regarder de plus près. Si le panneau en verre nous permet d'y voir clair, on l'enlève quand même. Pour ce faire, il suffit de retirer les quatre vis placées à chaque coin. Nous découvrons un espace compartimenté, dans l'air du temps.

 

Le plateau de carte-mère accueillera des modèles au format ATX maxi. Les passages de câble sont légion, ce qui devrait permettre un bon agencement de tous nos fils. Nous remarquons ensuite le système qui permet de dissimuler les câbles sur le côté. Nous ne trouvons plus les très classiques passages de câbles, mais une "lamelle" repliée sous laquelle passeront les connecteurs.

 

Le nouvel emplacement de SSD [cliquer pour agrandir]Le même emplacement vu de derrière [cliquer pour agrandir]

L'emplacement 2.5" vu de l'intérieur et de derrière

 

Un poil à côté, vous trouverez un support amovible équipé de deux emplacements réservés à vos SSD. La connectique passera par le centre de du support et sera dissimulée par une plaque portant le logo du créateur. Le rendu est très propre. Sur l'avant, le boîtier est équipé d'un Pure Wings 140 (900 tpm). L'emplacement peut en accueillir deux, ou trois modèles de 120 mm. Nous retrouvons ensuite un second ventilateur sur l'arrière. 

 

Ventilation arrière et emplacement sur le haut du châssis [cliquer pour agrandir]Des petites ouvertures en triangle pour l'aération du compartiment [cliquer pour agrandir]

Les nouvelles aération en forme de triangle

 

Le double emplacement 2.5 [cliquer pour agrandir]Derrière le plateau il n'y aura pas de gros chamboulements. Le boîtier est équipé d'un support pour deux SSD placé derrière la carte-mère. Nous avons ensuite une baie amovible pour vos disques durs de 3.5" qui pourra elle aussi accueillir deux unités de stockage. Il n'y a rien de plus de ce côté, si ce n'est les bandes de velcro qui serviront à maintenir le câblage en place. 

 

Lors du démontage, nous avons pu voir que le capot de façade, la plaque du dessus et le panneau de droite étaient recouvert d'un revêtement isolant qui, s'il ne la contient pas entièrement, doit limiter la propagation des nuisances sonores émises par le boîtier.

 

 

La mise en place

Les éléments capitonnés  et la baie 2x3.5 [cliquer pour agrandir]Dans l'ensemble, la mise en place des éléments se passe dans de bonnes conditions. Nous avons tout de même eu une petite difficulté avec le passage du connecteur 24 pins, celui-ci étant assez rigide sur notre alimentation, nous avons dû le sortir plus que ce qu'il était nécessaire pour pouvoir le replier et le brancher sur son emplacement. Le nouveau support de SSD est très simple à utiliser. L'unité se visse sur la paroi, connecteurs vers le bas pour celle placée en haut et inversement. La plaque logotée servira de cache aux câbles raccordés aux SSD. Le reste de la mise en place se fait aisément. Si vous utilisez des disques de stockage de 3.5", il faudra sortir la baie pour les fixer sur les emplacements réservés.

 

En ce qui concerne les restrictions, le Pure Base 500 n'est pas limité. Vous disposez de 191 mm au niveau du socket, 369 mm pour les cartes graphiques et jusqu'à 258 mm au niveau de l'alimentation, à condition de sacrifier le support 3.5"; 225 mm si vous le préservez.

 

Nous vous avons tout dit sur le nouveau venu, reste à en connaitre le prix. Le Pure Base 500 est disponible en deux versions, vitrée ou non, et trois couleurs. Le moins cher sera le modèle noir, dont le tarif démarre à 69,90 €. Il grimpera à 79,90 € avec l'option TG. Les versions gris métal et blanc sont annoncées à 74,90 € en version "basique" et 84,90 € avec la vitre. La disponibilité devrait être effective à la parution de notre dossier. Il ne nous reste plus qu'à découvrir comment le boîtier se comporte en pratique.



Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !