• Performances en refroidissement

Voilà le moment critique, la mesure des températures en charge. Pour ce faire, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant notre quad-core surmonté du Cryorig C1. La gestion de la vitesse de rotation du système de refroidissement de la carte graphique sera réglée sur auto comme indiqué dans le protocole. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante.

 

 

Le H210i subit le même traitement que les modèles plus grands de la série. Le système de ventilation en dépression permet d'obtenir des résultats d'un excellent niveau. Notez tout de même que notre GPU est une nouvelle référence introduite suite au décès prématuré de notre ancienne carte graphique. Elle sera dorénavant utilisée pour nos tests.

 

Maintenant que tout est clair, voyons comment sont traités nos éléments. Processeur, RAS. Les températures relevées sont excellentes, étant donné que le ventirad top flow utilisé se voit cerné par les deux Aer F120. La chaleur ne stagne pas, à l'image de ce qui se passe dans un boîtier très ouvert. La réduction de la vitesse de rotation des ventilateurs de boîtier nous fait prendre seulement 2°C sur le delta mesuré. En ce qui concerne la carte graphique, elle appréciera le fait que l'air chaud est évacué très rapidement. Pour notre carte mère, le brassage permet de garder une température correcte que ce soit à pleine vitesse ou ventilation régulée. Enfin, l'unité de stockage ne souffrira pas de la chaleur, que ce soit à fond ou non. Le delta relevé ne prendra pas un degré de plus une fois le boîtier régulé.



Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !