Alors que Magic Leap teasait ses montures pour z'yeux tout juste hier, voilà que HTC pousse la chose plus loin aujourd’hui avec... la sortie pure et simple d’un nouveau casque, qui ne manque pas de caractère. En effet, contrairement aux précédents Vive, cette nouvelle mouture nommée Flow mise sur une conception plus légère et moins encombrante que ses homologues, tout en restant sur de la VR (monde totalement virtuel) contrairement aux HoloLens et autres Magic trucs, qui permettent quant à eux de superposer une image par-dessus la réalité : on parle alors d’AR.

 

À la simple vue du nouveau venu, les différences avec les casques concurrents — et proximités avec des lunettes de soleil — sautent aux yeux. Si l’esthétique laisse toujours mitigé, HTC réalise la prouesse de la finesse en diminuant largement l’excroissance disgracieuse (et lourde) présente au niveau des yeux, et se paye le luxe d’avoir des charnières, bien pratiques pour le rangement. Résultat : une masse de 189 g seulement sur la balance, qui se traduira sûrement par un meilleur confort et surtout des sessions prolongées facilitées. Reste que cette conceptions n’a pas que des avantages : sous le capot, il a fallu faire des concessions. La batterie intégrée est minuscule — sa capacité n’est même pas annoncée — et ne servira qu’à bouger d’un fil à l’autre en offrant quelque 5 minutes d’autonomie. Sachez tout de même que les lunettes sont prévues pour être compatibles avec des batteries externes, par exemple casées sur le dos ou dans la poche, tant que les accus possèdent une sortie en USB Type-C.

 

Côté affichage, les deux écrans intègrent 1600 par 1600 px et offrent un angle de vision horizontal de 100°, avec une fréquence de rafraîchissement de 75 Hz. Si le SoC n’est pas communiqué, HTC parle par contre de 64 Gio de mémoire interne et 4 Gio de RAM : pas de quoi lancer des AAA en mode autonome, même si une petite poignée d’applications natives existe d’ores et déjà. Pour le reste, le WiFi est au rendez-vous (norme 6 ?) ainsi que la dent bleue 5.0, avec possibilité de connecter un casque si vous le désirez ; mais, surtout, de se connecter à son téléphone (Android P ou plus) pour dupliquer son écran ou s’en servir comme périphérique auxiliaire. Le suivi des mouvements s’effectue via deux caméras et offre les 6 degrés de liberté habituels, mais la compatibilité SteamVR semble abandonnée, ce qui ne surprendra pas tellement au vu des caractéristiques ci-dessus, la maison-mère markettant un casque multimédia capable de vous transporter et vous immerger en toute tranquillité.

 

Par ici pour le Vive Fow en images !

 

Avec un tarif de 549 € en précommande, le bousin n’est pas donné, mais reste dans la fourchette de prix d’un écran milieu/haut de gamme, sa livraison arrivant début novembre au plus tôt. Il est clair que HTC ne risque pas d’en vendre autant au grand public qu’Oculus avec son Quest 2 — toujours premier sur les statistiques Steam —, d’autant plus que le focus "jeu vidéo" n’y est absolument pas, mais les arguments de confort pourront certainement séduire le monde de l’entreprise, particulièrement sensible à ces fonctionnalités capables d’accroître la productivité des utilisateurs. (Source : UploadVR)

 


Un poil avant ?

Back 4 Blood testé, doit-on craindre pour les GPU ?

Un peu plus tard ...

Live Twitch • Far Cry 6 baby !

 Quelque chose d'enfin moins ridicule à se mettre sur la tête pour la VR, à un prix pas si prohibitif ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !