Vous vous souvenez de SourceForge ? Ce site permettant de gérer son projet Open Source et de le distribuer directement. Il en a bien pris pour son grade quand ses papas, désireux de faire évoluer la plateforme, ont proposé l'option DevShare aux développeurs. Grâce à cette dernière, il était possible d'intégrer d'autres logiciels (souvent inutiles) à l'installeur du projet, histoire de venir parasiter la machine de l'utilisateur (uniquement sous Windows).

 

La mise en place de DevShare a fait grogner et quand ils ont étendu la chose à tous les projets qui n'étaient plus actualisés, en 2015, ils ont perdu une grosse partie de leur communauté, qui a de nouveau râlé pour la forme. Avec des concurrents comme GitHub, le choix était vite fait et il a fallu moins d'un an pour que SourceForge soit laissé de côté par une majorité de fans d'Open Source.

 

La société BIZX s'est offert SlashDot Media (à qui appartenaient jusque là SourceForge et SlashDot) en janvier et compte bien redorer le blason de la plateforme. Première mesure pour ce faire, adieu DevShare et retour aux installeurs propres de tout adware. Un petit geste pour essayer de regagner les faveurs d'une communauté qui n'aime pas être contrainte et forcée, mais tout de même un bon départ pour relancer la chose. Dans tous les cas, c'est une bonne nouvelle pour tout le monde, vous pouvez retourner télécharger sur SourceForge sans crainte !

 

sourceforge logo

Rien à voir avec la Science Fiction ou les Sados-Fachos !


Un poil avant ?

SteamVR et Unity seront partenaires sur l'aventure réalité virtuelle

Un peu plus tard ...

Bon plan • 2 adaptateurs CPL Devolo dLAN 1200+ avec prise guignole à 89,90€ livrés

 SourceForge s'est fait une très mauvaise image en permettant aux développeurs d'ajouter des logiciels dans leurs installeurs. Un choix qui leur a coûté, surtout face à la concurrence amenée par GitHub, et qu'ils semblent regretter puisqu'ils font aujourd'hui machine arrière. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !